Profil de projet — Lutte contre la violence faite aux filles et jeunes femmes dans la région des Grands Lacs - II

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

Lutte contre la violence faite aux filles et jeunes femmes dans la région des Grands Lacs - II - Aperçu
CA-3-A033944002
8 447 219 $
CECI - Centre d'étude et de coopération internationale (CA-CRA_ACR-0010011136)
2010-06-30 - 2017-10-30
Fermé
Pays / région • Congo, République démocratique du (1,56%)
• Burundi (1,56%)
• Rwanda (2,09%)
• Sud du Sahara, régional (94,79%)
Secteur • Éducation de base
Éducation pour une meilleure qualité de vie pour les jeunes et les adultes (11230) (15,00%)
• Santé, général
Services médicaux (12191) (15,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité
Soins en matière de fertilité (13020) (20,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité
Planification familiale (13030) (15,00%)
• Gouvernement et société civile, général
Élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles (15180) (35,00%)
Marqueur politique • Égalité entre les sexes (objectif principal)
Description et résultats

Description

Ce projet régional vise à ce que l’intégrité physique et morale des filles et des jeunes femmes soit mieux protégée et respectée dans la région des Grands Lacs Africains. Il est divisé en trois composantes : 1) le développement et la mise en œuvre de protocoles concernant l’aide aux victimes; 2) la sensibilisation de la collectivité par l’entremise d’une stratégie d’éducation, de formation et de dialogue politique, en vue de promouvoir un changement de perception et de comportement vis-à-vis les victimes; 3) l’appui à la Concertation des collectifs des associations féminines dans la région des Grands Lacs (COCAFEM/GL). La COCAFEM/GL est un réseau constitué de 11 collectifs d’organisations de femmes du Burundi, de la République démocratique du Congo et du Rwanda. Ce réseau regroupe les associations les plus expérimentées dans la région en matière de lutte contre les violences faites aux filles et aux jeunes femmes. Le but de ce projet consiste à faire de la COCAFEM/GL un levier reconnu et efficace de lutte contre les violences sexuelles auprès des autorités nationales, régionales et internationales. Cette composante représente une première contribution de l'ACDI au projet, dont la valeur totale atteint 13,5 millions de dollars de 2010 à 2017. Les activités initiées sous cette composante se poursuivent sous la composante numéro A033944-002 (Lutte contre la violence faite aux filles et jeunes femmes dans la région des Grands Lacs - II).

Résultats atteints

Parmi les résultats obtenus jusqu'en mars 2017 : 1) 36 médias ont été utilisés pour la diffusion des messages de la COCAFEM/GL cette année (dépassant les 30 prévus); 2) 13 demandes de subventions ont été produites dont quatre ont reçu une réponse positive, deux ont été rejetées, deux notes conceptuelles acceptées et une invitation à répondre à un appel à proposition a été lancée; 3) sur 11 plaintes légales ont été deposes devant des tribunaux, dont 8 sont closes (2 en RDC et 6 au Rwanda), avec sept decisions en faveur des victimes. Depuis le début du projet, 237 jugements ont été rendus sur 812 plaintes déposées, soit 29% de jugements rendus; 4) 416 bénéficiaires ont reçu un appui financier pour la réinsertion socio-économique; 5) parmi les 520 couples sensibilisés sur l’égalité entre les femmes et les hommes, 70% des femmes et 73% des hommes ont témoigné des changements positifs au Burundi, 63% des couples en RDC ont témoigné vivre en harmonie, tandis que 84% des couples ont confirmé le meme résultat au Rwanda. 2) Le projet a réussi à dépasser sa cible pour l’offre de services adaptés aux besoins des victimes de violences sexuelles et basées sur le genre (VSBG). Par exemple, en République démocratique du Congo (RDC), plus de 1 080 femmes ont été en mesure d’accéder aux services d’ordre médical, psychosocial et légal, ce qui dépasse la cible de 840; 3) En tout, 676 dirigeants communautaires ont été sensibilisés aux différents types de violence basée sur le genre, à leurs causes et à leurs conséquences, aux services disponibles et à leur rôle pour prévenir et accompagner les filles et les femmes victimes. Une évaluation préliminaire de cette activité de sensibilisation montre un début de changement d’attitudes parmi certains des dirigeants qui témoignent de faits et gestes qu’ils ne considéraient pas comme de la violence auparavant. Ces derniers disent que ces activités de sensibilisation leur ont ouvert les yeux et affirment leur engagement à prêcher par l’exemple, en commençant dans leur ménage; 4) Un résultat majeur est Ie partenariat qui s'est établit entre la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL) et la Concertation des Collectifs des Association Féminines de la Région des Grands-Lacs (COCAFEM/GL) avec la signature d'une entente conjointe. De plus, la CIRGL et la COCAFEM/GL ont diffusé un communiqué de presse conjoint, en juin 2012, dénonçant les actions de la force rebelle Ie M23 qui opère à partir du Nord Kivu en République démocratique du Congo (ROC) et terrorise la population, depuis avril 2012, surtout avec ses actes de violences sexuelles et basées sur Ie genre (VSBG). De plus, Ie projet a réussi à rejoindre un total de 18 médias pour diffuser des messages de lutte contre les violences sexuelles dans la région des Grands Lacs au niveau national et local, ce qui dépasse la cible de 11 médias prévus pour cette période.

Finances

Finances


Budget original 898 318 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Date de la transaction Type Valeur
13-06-2017 Déboursé 137 848 $
21-12-2017 Déboursé 257 947 $
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

Lutte contre la violence faite aux filles et jeunes femmes dans la région des Grands Lacs - II - Information reliée
Activités reliées
Lutte contre les violences faites aux filles et jeunes femmes dans la région des Grands Lacs - I
Liens reliés
Site web du partenaire — CECI - Centre d'étude et de coopération internationale
Divulgation proactive
Affaires mondiales Canada
WGM Afrique
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Interventions de type projet
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: