Profil de projet — Modernisation de l'agriculture au Ghana

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

Modernisation de l'agriculture au Ghana - Aperçu
CA-3-D000081001
135 000 000 $
Gouvernement du Ghana
2017-02-01 - 2023-12-31
Actif
Pays / région • Ghana (100,00%)
Secteur • Santé de base
Nutrition de base (12240) (5,00%)
• Agriculture
Politique agricole et gestion administrative (31110) (28,00%)
• Agriculture
Développement agricole (31120) (10,00%)
• Agriculture
Vulgarisation agricole (31166) (50,00%)
• Agriculture
Éducation et formation dans le domaine agricole (31181) (3,00%)
• Agriculture
Recherche agronomique (31182) (4,00%)
Marqueur politique • Durabilité de l'environnement (thème transversal) (objectif principal)
• Égalité entre les sexes (objectif significatif)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (objectif significatif)
• Changement climatique (objectif significatif)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)
• Questions touchant les jeunes (activité non orientée)
• Questions touchant les enfants (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
Description et résultats

Description

Le projet fournit un soutien financier direct au gouvernement du Ghana afin d’améliorer la sécurité alimentaire et de rendre le secteur agricole plus moderne, équitable et durable. Le projet vise à mettre en œuvre une approche globale axée sur le marché pour l’exploitation agricole et à renforcer et moderniser les services de vulgarisation agricole. Le projet couvre l'ensemble des districts, des régions et du pays et devrait bénéficier à 2,8 millions de ménages agricoles, incluant plusieurs agricultrices. Parmi les activités du projet figurent les suivantes : 1) assurer la prestation de services de vulgarisation agricole et offrir une formation axée sur les marchés aux ménages agricoles, ciblant principalement les pratiques agricoles améliorées ainsi que l’utilisation appropriée des engrais, des pesticides, des outils et de la machinerie ; 2) fournir du matériel de vulgarisation, de l’équipement et un soutien financier et logistique aux bureaux d’agriculture des districts et des régions ; 3) appuyer une recherche novatrice axée sur le marché qui répond aux demandes actuelles des exploitants agricoles ; 4) actualiser un programme d’études des collèges et instituts agricoles afin qu’il soit axé sur le marché, qu’il tienne compte des besoins des femmes et qu’il intègre la viabilité de l’environnement ; 5) améliorer le climat administratif et réglementaire afin d’augmenter l’accès des produits agricoles aux marchés locaux et étrangers.

Résultats escomptés

Parmi les résultats escomptés dans le cadre de ce projet, notons les suivants : 1) adoption plus large de technologies qui permettent d’accroître la productivité agricole, ce qui devrait entraîner une augmentation de la production du maïs et du riz et une diminution des pertes après la récolte ; 2) adoption plus large d’approches axées sur le marché pour la gestion agricole, ce qui devrait accroître le volume des produits agricoles mis en marché et le nombre d'accords agro-industriels signés ; 3) augmentation des investissements du secteur privé dans la fourniture, la production, la mise en marché et le traitement d’intrants agricoles durables, ce qui devrait accroître le nombre d’agriculteurs ayant accès à des fournisseurs d’intrants, à des prêts et à des fonds de participation au capital pour développer leurs entreprises.

Résultats atteints

Parmi les résultats obtenus jusqu'en décembre 2020 : 1) un soutien à 4 286 agents de vulgarisation agricole ayant fourni de l’orientation à 5 776 587 agriculteurs (près de cinq fois plus qu’en 2016), dans le cadre de 875 324 visites d’exploitations agricoles et de ménages. Cette orientation portait sur les différents éléments de la chaîne de valeur : de la préparation avant la mise en terre à la transformation des récoltes, en passant par le conditionnement et la mise en marché; 2) l’augmentation du nombre d’agriculteurs ayant adhéré à des regroupements de producteurs, qui est passé de 87 932 en 2016 à 250 747 en 2020; 3) un soutien aux autorités agricoles régionales et de district, qui ont aidé 97 564 agriculteurs (dont 37 % d’agricultrices) à nouer des partenariats avec des négociants, des revendeurs et des transformateurs; 4) un soutien ayant permis à 1 478 étudiants (dont 488 étudiantes) de recevoir – ou de commencer à recevoir – la nouvelle formation axé sur le marché, sensible au genre et adapté au climat. Cette formation a été donnée dans cinq collèges agricoles qui forment les prochains entrepreneurs et agents de vulgarisation agricole; 5) une contribution à la croissance prévisionnelle de 7,4 % du secteur agricole en 2020, qui s’est traduite par un degré d’autosuffisance adéquat pour les principales cultures de base; 6) l’amélioration des moyens de subsistance des agriculteurs, y compris en renforçant leur capacité à payer les droits de scolarité de leurs enfants, à construire et à rénover leurs maisons familiales, à acquérir des biens, à agrandir leurs exploitations agricoles et à créer des points de vente pour diversifier leurs sources de revenus.

Finances

Finances


Budget original 0 $
Décaissements prévus 3 808 428 $
Transactions
Date de la transaction Type Valeur
18-05-2022 Déboursé 4 293 $
26-07-2022 Déboursé 2 960 $
08-09-2022 Déboursé 16 628 $
05-08-2022 Déboursé 260 $
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

Modernisation de l'agriculture au Ghana - Information reliée
Liens reliés
Site web du partenaire — Gouvernement du Ghana
Divulgation proactive
Affaires mondiales Canada
WGM Afrique
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Soutien budgétaire sectoriel
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: