Profil de projet — Approche intégrée pour améliorer la nutrition dans les régions de Kolda et de Kédougou



Aperçu 

CA-3-D000905001
19 800 000 $
Initiative pour les micronutriments (CA-CRA_ACR-2869974816)
2015-03-23 - 2021-01-31
Fermé
Affaires mondiales Canada
WGM Afrique

Pays / région 

• Sénégal (100,00%)

Secteur 

• Éducation de base : Éducation de la petite enfance (11240) (2,00%)
• Santé, général : Politique de la santé et gestion administrative (12110) (8,00%)
• Nutrition de base :
Nutrition de base (12240) (50,00%)
Éducation sanitaire (12261) (2,00%)
• Soins en matière de fertilité :
Soins en matière de fertilité (13020) (3,00%)
Planification familiale (13030) (2,00%)
• Banques et services financiers : Intermédiaires financiers du secteur informel et semi-formel (24040) (3,00%)
• Production agricole :
Production agricole (31161) (17,00%)
Bétail (31163) (3,00%)
Vulgarisation agricole (31166) (10,00%)

Marqueur politique 

• Égalité entre les sexes (objectif significatif)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (objectif significatif)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (objectif principal)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Questions touchant les enfants (objectif principal)
• Questions touchant les jeunes (activité non orientée)
• Réduction des risques de catastrophe (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Nutrition (objectif principal)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)

Description 

Ce projet vise à améliorer la sécurité nutritionnelle des populations vivant dans les régions de Kolda et de Kédougou en mettant l’accent sur la prévention des nouveaux cas de malnutrition, surtout chez les femmes et les jeunes enfants. Les régions de Kolda et Kédougou présentent des taux de malnutrition supérieurs à la moyenne nationale, contribuant à des taux de mortalité infantile deux fois plus élevés que de la moyenne nationale. Le projet cherche à réduire ces taux en utilisant une approche intégrée, composée de trois volets : 1) la promotion de meilleures pratiques nutritionnelles auprès des populations vulnérables; 2) un appui aux collectivités dans la production d’aliments plus nutritifs; 3) le renforcement des capacités des instances gouvernementales aux niveaux local, régional et national à livrer des programmes de nutrition ou qui intègrent la nutrition. Les activités de ce projet comprennent : 1) former et équiper 1 775 agents de santé pour diffuser des messages de changement de comportement sur les bonnes pratiques nutritionnelles à environ 35 000 personnes-clés dans la prise de décision liée à l'alimentation (surtout les femmes); 2) appuyer le développement et la mise en œuvre de services de proximité en matière de nutrition maternelle et infantile à environ 31 000 femmes enceintes et allaitantes et environ 50 500 enfants de moins de cinq ans; 3) mettre en œuvre des initiatives communautaires bénéficiant à 30 000 ménages afin d'améliorer la production et la distribution d’aliments riches en nutriments, y compris la formation aux bonnes pratiques de production agricole et un soutien au développement de l’entreprenariat local; 4) former et équiper les structures gouvernementales locales et régionales pour une prise en compte plus effective des questions de nutrition dans la conception, la mise en œuvre, la coordination et le suivi des plans de développement.

Résultats escomptés 

Les résultats escomptés de ce projet comprennent : 1) pratiques nutritionnelles (incluant d'alimentation, de santé, d'hygiène, etc.) améliorées, particulièrement chez les femmes et les jeunes enfants; 2) disponibilité accrue d’aliments riches en micronutriments, particulièrement pour les femmes et les enfants; 3) gestion améliorée des aspects liés à la nutrition dans les plans et programmes du gouvernement du Sénégal.

Résultats atteints 

Parmi les résultats obtenus jusqu'à la fin du projet (septembre 2020) : 1) le pourcentage d’enfants âgés de 6 à 59 mois bénéficiant du dépistage actif de la malnutrition aigüe à Kédougou est passé de 20 % en 2015 à environ 80 % en 2020, avec 97 834 enfants dépistés; 2) 1 172 femmes ont obtenu du crédit pour la production d’aliments riches en micronutriments, et 33 petites et moyennes entreprises ont eu accès au crédit pour produire ces aliments; 3) 175 auxiliaires aux services techniques déconcentrés (dont 95 de l’agriculture et 80 de l’élevage) ont été formés et équipés pour fournir l’appui et des conseils aux ménages vulnérables. Suite à ces formations, les auxiliaires ont participé à un suivi et un encadrement de 5 550 ménages vulnérables, et ont organisés 99 émissions radio sur les bonnes pratiques en agriculture et en élevage pour les services déconcentrés; 4) 640 associations villageoises d’épargne et de crédit sont fonctionnelles, avec une épargne de 137 944 100 FCFA.

Budget et dépenses 


Budget original 0 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Pourcentages des pays par secteur
Type de financement Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Type de collaboration Bilatéral
Type d'aide Interventions de type projet
Date de modification :