Profil de projet — Renforcer la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants à Zanzibar

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

Renforcer la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants à Zanzibar - Aperçu
CA-3-D001583001
15 000 000 $
UNICEF - Fonds des Nations Unies pour l'enfance (XM-DAC-41122)
2015-03-31 - 2019-10-31
Fermé
Pays / région • Tanzanie (100,00%)
Secteur • Santé, général
Politique de la santé et gestion administrative (12110) (10,00%)
• Santé, général
Éducation et formation médicales (12181) (10,00%)
• Santé de base
Infrastructure pour la santé de base (12230) (10,00%)
• Santé de base
Éducation sanitaire (12261) (20,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité
Soins en matière de fertilité (13020) (20,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité
Formation de personnel en matière de population et de santé et fertilité (13081) (30,00%)
Marqueur politique • Durabilité de l'environnement (thème transversal) (objectif significatif)
• Questions touchant les enfants (objectif significatif)
• Questions touchant les jeunes (objectif significatif)
• Désertification (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Égalité entre les sexes (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
Description et résultats

Description

Ce projet vise à améliorer la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants à Zanzibar en y renforçant le système de santé et la capacité des travailleurs de la santé à fournir des services de santé qui sauvent des mères, des nouveau-nés et des enfants. Le projet vise à élargir la couverture de soins obstétricaux d’urgence de qualité, des services de santé aux nouveau-nés et aux enfants et des interventions qui ont une grande incidence sur le plan de la nutrition dans les dix régions. Plus de 75 000 femmes enceintes, 130 000 mères et 390 000 enfants seront touchés par ce projet. Les activités prévues dans le cadre du projet prendront diverses formes, notamment : 1) l’achat d’équipement, de médicaments et de fournitures indispensables à la prestation de services de santé aux mères, aux nouveau-nés et aux enfants; 2) l’appui à des programmes de formation à l’intention des agents médicaux adjoints et des infirmières sur la gamme complète des soins obstétricaux et néonatals d’urgence et l’anesthésie; 3) le soutien à la formation et à l’apprentissage en ligne (notamment par l’utilisation de documents multimédias) sur les difficultés et les complications susceptibles de se présenter au cours de la grossesse ou de l’accouchement (comme l’hypertension ou la perte de sang après la naissance de l’enfant) et qui peuvent mettre la vie des patientes en danger; 4) le renforcement des capacités des professeurs et des instructeurs cliniques à enseigner les pratiques exemplaires dans le cadre de la prestation de services de santé aux mères, aux nouveau-nés et aux enfants; 5) la formation de travailleurs de la santé et des travailleurs de la santé communautaire sur les soins aux nouveau-nés et aux enfants; 6) la promotion chez les femmes enceintes, les mères et les personnes qui dispensent des soins aux enfants de moins de cinq ans et aux adolescents, des comportements incitant à demander des soins; 7) la remise à neuf et l’équipement d’hôpitaux de district, de pavillons hospitaliers, de maternités et de centres de santé qui offrent des soins obstétriques.

Résultats escomptés

Parmi les résultats intermédiaires escomptés dans le cadre de ce projet : 1) renforcement du système de santé pouvant offrir des services de santé intégrés, et ce, de façon équitable, ainsi que les services de santé intégrés, y compris l’amélioration du système d’aiguillage; 2) l’élargissement de la couverture de soins obstétricaux d’urgence et de services de santé de qualité aux nouveau-nés et aux enfants, y compris les interventions qui ont une grande incidence sur le plan de la nutrition.

Résultats atteints

Parmi les résultats obtenus jusqu'à la fin du projet (octobre 2019) : 1) le projet a permis de former et de superviser 1 760 bénévoles en santé communautaire dans 10 districts de Zanzibar et de fournir de l’information sur les pratiques d’accouchement sans danger, les facteurs de risque pendant la grossesse, la planification familiale, la nutrition des enfants, l’hygiène et l’assainissement et les contrôles sanitaires standard pour les enfants et les nouveau-nés. Cela a contribué à accroître l’utilisation des services de santé essentiels dans ces districts; 2) le projet a permis de mettre au point des systèmes de surveillance et d’intervention en cas de décès maternels et périnatals au niveau central et au niveau des districts et des établissements, ainsi que des lignes directrices et des outils pour les collectivités et les établissements de santé pour recenser, signaler et examiner les décès afin d’éclairer les interventions fondées sur des données probantes en matière de mortalité maternelle. Cela a conduit à une réduction de la mortalité maternelle dans les établissements de santé, qui est passée de 277 pour 100 000 naissances vivantes en 2016 à 152 pour 100 000 naissances vivantes en 2018 et à une réduction des décès néonatals, qui sont passés de 11,3 pour 1 000 naissances vivantes en 2017 à 8,5 pour 1 000 naissances vivantes en 2018; 3) le projet a permis de renforcer la capacité des ressources humaines en matière de santé grâce à une meilleure formation des infirmières et des sages-femmes, de soutenir l’enseignement supérieur au profit de cinq gynécologues obstétriciens et neuf sages-femmes qui travaillent maintenant comme conférenciers au Collège des sciences de la santé de l’Université d’État de Zanzibar, de passer en revue le programme de sage-femme et de sciences infirmières du Collège des sciences de la santé et d’établir des programmes de mentorat à Pemba et à Unguja; 4) le projet a permis de remettre à neuf et d’améliorer six unités de soins de santé primaires pour un accès 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 à des soins obstétriques et néonatals d’urgence et à des services de maternité de base; 5) le projet a permis d’acheter du matériel de banque de sang pour les Services de transfusion sanguine de Zanzibar, ce qui a permis au programme de fournir 94 % des 16 000 unités de sang demandées en 2018; 6) le projet a permis d’améliorer l’état nutritionnel d’enfants de moins de cinq ans en appuyant l’élaboration du Plan d’action multisectoriel de Zanzibar sur la nutrition pour juillet 2019 à juin 2024; 7) le projet a permis d’améliorer l’état nutritionnel d’enfants de moins de cinq ans en facilitant l’accès à des services communautaires favorisant une nutrition optimale des mères, des nourrissons et des jeunes enfants, à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement, ainsi que le développement et les pratiques de santé de la petite enfance. Par exemple, au total, 42 354 femmes enceintes et 102 621 soignants ont participé à des séances régulières de counseling de groupe organisées par des bénévoles en santé communautaire. Ces améliorations s’appuient sur les récentes réalisations en matière de nutrition en Tanzanie. Bien que les résultats au niveau national ne soient pas entièrement attribuables directement à un projet en particulier, l’enquête nationale sur la nutrition en Tanzanie de 2018 indique que la proportion de nourrissons de moins de six mois qui ont bénéficié de l’allaitement maternel exclusif est passée de 19,7 % en 2014 à 30,0 % en 2018. Durant la même période, la proportion d’enfants recevant une alimentation minimale acceptable est passée de 8,4 % en 2014 à 14,0 % en 2018. De plus, la proportion d’enfants recevant une supplémentation en vitamine A est passée de 58,2 % à 78,9 %, tandis que les enfants recevant des médicaments vermifuges sont passés de 68,4 % à 80,7 %. En outre, le retard de croissance chez les enfants est passé de 24,4 % en 2014 à 21,5 % en 2018, et la malnutrition aiguë a diminué de 7,2 % à 6,1 %.

Finances

Finances


Budget original 0 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

Renforcer la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants à Zanzibar - Information reliée
Liens reliés
Site web du partenaire — UNICEF - Fonds des Nations Unies pour l'enfance
Divulgation proactive
Affaires mondiales Canada
WGM Afrique
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Contributions à des programmes ou fonds à objectif spécifique gérés par des partenaires d'exécution
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: