Profil de projet — USC Canada semences de la survie 2015-2020

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

USC Canada semences de la survie 2015-2020 - Aperçu
CA-3-D001702001
14 999 059 $
USC Canada (CA-CRA_ACR-3119276129)
2015-05-26 - 2020-08-31
Finalisation
Pays / région • Éthiopie (17,46%)
• Nicaragua (14,67%)
• Guatemala (11,32%)
• Honduras (18,27%)
• Burkina-Faso (16,64%)
• Mali (21,64%)
Secteur • Agriculture
Politique agricole et gestion administrative (31110) (15,00%)
• Agriculture
Développement agricole (31120) (5,00%)
• Agriculture
Production agricole (31161) (75,00%)
• Agriculture
Vulgarisation agricole (31166) (5,00%)
Marqueur politique • Égalité entre les sexes (objectif significatif)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (objectif principal)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (objectif significatif)
• Adaptation au changement climatique (objectif significatif)
• Questions touchant les jeunes (objectif significatif)
• Questions touchant les Autochtones (objectif significatif)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)
• Questions touchant les enfants (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
Description et résultats

Description

Ce projet vise à renforcer la sécurité des semences, alimentaire et économique de 26 046 ménages qui pratiquent l’agriculture à petite échelle en améliorant l’accès à des aliments de qualité pour 153 601 femmes, hommes et jeunes. Dans les pays en développement, les petits agriculteurs produisent plus de 80 p. 100 des aliments consommés. Souvent, ces producteurs cultivent des sols pauvres avec peu d'intrants et de soutien pour améliorer leurs compétences, et utilisent des semences et des pratiques préjudiciable pour la viabilité environnementale et mal adaptées aux conditions locales. Ceci affecte la productivité agricole, la resilience climatique et les moyens de subsistance. Les régions ciblées par ce projet sont le « corridor de la sécheresse » en Amérique centrale, le Burkina Faso (provinces de Soum, Boulkiemde, Bazega et Boulgou), le Mali (régions de Bamako, Douentza et Mopti) et l’Éthiopie (régions de Amhara et Oromia). Pour la mise en œuvre de cette initiative, USC Canada collabore avec les pays partenaires suivants : - Guatemala : Association of Organisations of the Cuchamatanes (ASOCUCH) - Nicaragua : Federation of Cooperatives for Development (FECODESA) - Honduras : Foundation for Participatory Research with Honduran Farmers (FIPAH) - Burkina Faso : Association pour la protection de la nature au Sahel (APN Sahel) - Mali : USC Mali et Conseil Accompagnement des initiatives à la Base de Demeso (CAB Demeso) - Éthiopie : Ethio-Organic Seed Action (EOSA) Les activités de ce projet comprennent : 1) apprendre aux fermiers (femmes, hommes et jeunes) à sélectionner et à utiliser des variétés locales améliorées de semences à pollinisation libre, et leur offrir une formation qui leur permettra de mener des travaux de recherche participative à la ferme tout en profitant d’une aide technique; 2) aider les fermiers à créer leurs propres banques de semences communautaires et banques de gènes au champ afin de préserver la biodiversité des produits de récolte locaux et d’atteindre l’autosuffisance en semences communautaires comme base pour assurer la sécurité alimentaire; 3) fournir des documents d’information sur les meilleures pratiques agricoles, dont la gestion de l’eau et du sol et l’agroforesterie, ainsi que des services de vulgarisation agricole, aux ménages qui pratiquent l’agriculture à petite échelle et aider les femmes et les jeunes à diriger leurs propres petites entreprises durables centrées sur la production de produits agricoles à forte valeur; 4) soutenir la commercialisation des semences; 5) favoriser l’adoption de pratiques agroécologiques, de recherche participative et de multiplication des semences, aussi bien à l’échelle nationale que régionale, pour soutenir les organismes gouvernementaux, les organisations de la société civile et les établissements de recherche des six pays en développement visés.

Résultats escomptés

Les résultats escomptés de ce projet comprennent : 1) un meilleur accès, en quantité et qualité, à des aliments riches en nutriments pour 153 601 femmes, hommes et jeunes; 2) une croissance économique durable pour les femmes, les hommes et les jeunes des zones rurales grâce à la création de 154 petites entreprises durables dirigées par des femmes et des jeunes; 3) l’adoption par 418 communautés agricoles et 75 organismes gouvernementaux, organisations de la société civile et établissements de recherche dans six pays en développement des pratiques et politiques de Semences de la survie (notamment, la recherche participative ayant pour but de développer de nouvelles variétés de semences plus productives et nutritives, adaptées à différentes zones agroécologiques, les banques de semences communautaires et les méthodes de production agroécologiques); 4) le renforcement des liens avec les ministères et autres organismes gouvernementaux qui participent à l’enregistrement et à la dissémination officielle des variétés de semences, à la certification des semences, etc.

Résultats atteints

Parmi les résultats obtenus jusqu'en mai 2019 : 1) augmentation de la disponibilité d'aliments riches en nutriments en quantité et en qualité pour 123 628 bénéficiaires directs dans 432 communautés; 2) accès annuel global des ménages à des approvisionnements alimentaires adéquats a augmenté de 8,1 % en moyenne par rapport au niveau de référence. 20 % plus de ménages cultivent des fruits et 28 % plus de légumes, et les participants cultivent 31 % plus de variétés de fruits et 42 % plus de variétés de légumes qu'avant le projet. Ces augmentations ont contribué à rendre plus réguliers les approvisionnements alimentaires diversifiés sur le plan nutritionnel pour les ménages pauvres; 3) le projet travaille avec 179 groupes de femmes pour renforcer la participation des femmes aux décisions économiques. Les femmes occupaient plus de 50 % des postes de direction dans les 187 entreprises collectives soutenues en 2018-2019 et elles participent de plus en plus à des activités traditionnellement dominées par les hommes, comme la production de semences et la gestion des banques de semences communautaires. Plus de 4 400 agricultrices et de 1 900 jeunes agriculteurs ont reçu une aide pour accéder aux terres communautaires, et plus de 5 300 femmes et près de 2 500 jeunes ont reçu des intrants agricoles, comme des semences, des microcrédits et des fournitures de production, dont des outils, des biofertilisants, des herbicides et des répulsifs pour les organismes nuisibles. Ces résultats aident à démontrer que la promotion de la participation active des femmes et des jeunes aux pratiques agroécologiques et aux projets relatifs au marché contribue à la croissance économique durable des femmes, des hommes et des jeunes ruraux; 4) le projet Semences de survie a collaboré avec plus de 220 organisations, ministères gouvernementaux et instituts de recherche pour élargir les pratiques en la matière; 5) les partenaires ont réalisé 26 évaluations de la sécurité des semences, appuyé 64 banques de semences communautaires et plus de 5 600 participants ont reçu une formation sur la sélection variétale participative et la sélection végétale, ce qui a renforcé la capacité des petits exploitants agricoles à s'adapter aux risques identifiés du changement climatique.

Finances

Finances


Budget original 0 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

USC Canada semences de la survie 2015-2020 - Information reliée
Liens reliés
Site web du partenaire — USC Canada
Divulgation proactive
Affaires mondiales Canada
KFM Partenariats innovation et develop
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Interventions de type projet
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: