Profil de projet — Élargir l’accès à des soins de qualité en renforçant les systèmes de santé

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

Élargir l’accès à des soins de qualité en renforçant les systèmes de santé - Aperçu
CA-3-D001983001
24 969 928 $
Fondation Aga Khan Canada (CA-CRA_ACR-0010011141)
2016-03-30 - 2021-03-31
Fermé
Pays / région • Mozambique (22,14%)
• Canada (0,45%)
• Mali (22,14%)
• Pakistan (27,13%)
• Kenya (28,14%)
Secteur • Santé, général
Éducation et formation médicales (12181) (28,00%)
• Santé de base
Infrastructure pour la santé de base (12230) (30,00%)
• Santé de base
Nutrition de base (12240) (4,00%)
• Santé de base
Éducation sanitaire (12261) (9,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité
Politique/programmes en matière de population et gestion administrative (13010) (3,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité
Soins en matière de fertilité (13020) (24,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité
Planification familiale (13030) (1,00%)
• Non affecté/Non spécifié
Sensibilisation au développement (99820) (1,00%)
Marqueur politique • Questions touchant les jeunes (objectif significatif)
• Égalité entre les sexes (objectif significatif)
• Questions touchant les enfants (objectif principal)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (activité non orientée)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
Description et résultats

Description

Le projet vise l’amélioration de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants dans des communautés et des populations de certaines régions du Mali, du Mozambique, du Kenya et du Pakistan où les indicateurs sur la santé des mères, nouveau-nés et des enfants (SMNE), tels que la mortalité maternelle, les accouchements assistés par du personnel qualifié, la prévalence des retards de croissance et la mortalité des moins de cinq ans, sont particulièrement faibles et où les femmes et les enfants n’ont toujours pas accès aux services de soins de santé essentiels. Dans les régions ciblées par le projet, il manque des travailleurs de santé qualifiés, la gestion du système de santé est déficiente et les soins de santé offerts sont généralement de mauvaise qualité. En outre, on y trouve des communautés qui ne savent pas vraiment comment protéger et promouvoir la santé des mères et des enfants, et qui présentent de grandes disparités en matière d’égalité entre les sexes. Le projet vise l’amélioration de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants dans certaines régions. Parmi les activités du projet : 1) approvisionnement et rénovation des établissements de santé pour rendre plus sûrs les accouchements et les soins aux nouveau-nés, traiter les infections et la malnutrition, faciliter l’utilisation des applications e-health et améliorer l’élimination sécuritaire des déchets biomédicaux; 2) formation des travailleurs et des gestionnaires des établissements de santé, notamment sur la gestion des ressources humaines, l’application des directives cliniques, la prise de décisions basées sur les faits et l’égalité entre les sexes; 3) mobilisation des communautés locales pour l’adoption de comportements sains; 4) offre de services de santé essentiels à l’échelle communautaire; 5) formation des travailleurs de la santé et des communautés sur la collecte, l’analyse et l’utilisation des données administratives sur la santé et la production de rapports grâce aux systèmes d’information gouvernementaux; 6) mobilisation des principaux partenaires du projet autour des résultats de l’évaluation des impacts du projet et de leur pertinence pour le dialogue sur les politiques. Le projet comprend également un volet de sensibilisation du public canadien conçu pour améliorer la compréhension des enjeux mondiaux de SMNE. On s’attend à ce que le projet contribue directement à l’amélioration de la santé d’environ 1,3 million de personnes, dont plus de 330 000 enfants, et touche indirectement 1,5 million d’autres personnes. La Fondation Aga Khan Canada met en œuvre ce projet avec la collaboration des partenaires locaux suivants : la Fondation Aga Khan Mozambique; le Service de santé Aga Khan, le Programme d’appui rural Aga Khan; la Fondation Aga Khan Pakistan; l’Université Aga Khan d’Afrique de l’Est et le Service de santé Aga Khan d’Afrique de l’Est au Kenya.

Résultats escomptés

Les résultats escomptés du projet comprennent : 1) meilleure prestation de services de santé essentiels aux mères, aux femmes enceintes, aux nouveau-nés et aux enfants de moins de cinq ans; 2) meilleure utilisation des services de santé essentiels par les mères, les femmes enceintes, les nouveau-nés et les enfants de moins de cinq ans; 3) meilleures diffusion et utilisation des faits et des données sur la SMNE par les décideurs dans les régions ciblées; 4) sensibilisation accrue à la SMNE chez les Canadiens.

Résultats atteints

Parmi les résultats obtenus jusqu'à la fin du projet (décembre 2020) : 1) 1,7 million de bénéficiaires directs, ce qui est supérieur à l’objectif de 1,3 million. Ce nombre comprend des femmes en âge de procréer, des filles et des garçons de moins de cinq ans. À cela s’ajoutent de jeunes hommes de plus de 15 ans. En outre, le personnel de santé, les bénévoles dans le domaine de la santé, les dirigeants communautaires et un large éventail d’intervenants contribuent à améliorer les résultats en matière de santé pour les populations ciblées. Le projet a également permis d’aider près de 885 168 bénéficiaires indirects. Les autres résultats comprennent : 2) la construction et le renforcement de 66 centres de santé dans les pays bénéficiaires; l’amélioration des infrastructures d’approvisionnement en eau, d’assainissement et de prévention et de contrôle des infections; 3) au Kenya, un soutien au système de santé public décentralisé, y compris par la création et le renforcement de 27 unités communautaires, la formation et le mentorat de 580 bénévoles en santé communautaire et membres des comités de santé communautaire (dont 357 femmes); 4) au Mali, un soutien à la politique de décentralisation des services sociaux du gouvernement, par de la formation aux associations de santé communautaire, aux comités de santé ainsi qu’aux fonctionnaires maliens sur la planification et la budgétisation de la santé reproductive, maternelle et infantile dans une perspective de genre et à l’échelon communautaire; 5) au Pakistan, une collaboration avec des organismes de soutien et de femmes locaux pour assurer la pertinence du projet au niveau local. De plus, que ce soit dans les Services de santé de l’Aga Khan ou les établissements du ministère de la Santé, le renforcement des capacités a contribué au renforcement global du système à l’échelle nationale, pour qu’il soit conforme au système de santé dans le nord du Pakistan; 6) au Mozambique, le projet a aidé à la mise en œuvre de la stratégie du ministère de la Santé pour Cabo Delgado, en partenariat direct avec les autorités sanitaires provinciales, afin de mettre sur pied des cliniques communautaires et de mener des campagnes nationales, de renforcer les capacités institutionnelles de l’école de sciences infirmières de Pemba et d’appuyer la création d’un Centre d’excellence pour la santé reproductive et la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants au Centre de santé de Metuge-Sede; 7) la durabilité des résultats du projet est assurée par la présence du réseau de développement Aga Khan et ses partenariats avec le ministère de la Santé et les organisations locales. À titre d’exemple, les administrations locales se sont engagées à payer les frais d’entretien de l’infrastructure et les améliorations en télésanté. Au Mali et au Kenya, les budgets de la santé à l’échelle régionale et des districts ont prévu des frais de connectivité Internet et d’autres coûts liés à la télésanté, comme pour l’instauration de protocoles pour les cycles d’amélioration de la qualité ou les audits sur la prestation des services dans une perspective de genre, pour aider à assurer la pérennité des résultats après la fin du projet; 8) le projet a mobilisé les Canadiens au moyen de vidéos sur la santé reproductive et la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants et l’égalité des genres. Cinq articles connexes ont été publiés dans AKFC.ca, de sorte que 3 234 personnes ont pu les lire. S’y ajoute l’organisation d’une exposition numérique, y compris deux ateliers en ligne : l’un sur l’égalité des genres et la pandémie et l’autre, sur la santé et l’égalité des genres. Facebook et Twitter ont servi à présenter le projet et du contenu sur la COVID-19.

Finances

Finances


Budget original 1 248 234 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Date de la transaction Type Valeur
25-11-2020 Déboursé 1 000 000 $
17-03-2021 Déboursé 248 234 $
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

Élargir l’accès à des soins de qualité en renforçant les systèmes de santé - Information reliée
Liens reliés
Site web du partenaire — Fondation Aga Khan Canada
Divulgation proactive
Affaires mondiales Canada
KFM Partenariats innovation et develop
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Interventions de type projet
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: