Profil de projet — Tous les enfants s'épanouissent en Côte d'Ivoire et au Kenya

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

Tous les enfants s'épanouissent en Côte d'Ivoire et au Kenya - Aperçu
CA-3-D002017001
4 425 341 $
effect:hope (CA-CRA_ACR-3119241990)
2016-03-16 - 2022-03-31
Actif
Pays / région • Kenya (43,00%)
• Côte-d'Ivoire (57,00%)
Secteur • Santé, général
Politique de la santé et gestion administrative (12110) (4,00%)
• Santé de base
Soins et services de santé de base (12220) (42,00%)
• Santé de base
Nutrition de base (12240) (42,00%)
• Santé de base
Éducation sanitaire (12261) (8,00%)
• Santé de base
Formation de personnel de santé (12281) (4,00%)
Marqueur politique • Égalité entre les sexes (objectif significatif)
• Questions touchant les enfants (objectif principal)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)
• Questions touchant les jeunes (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
Description et résultats

Description

Ce projet vise à venir en aide aux enfants de moins de cinq ans de la Côte d’Ivoire et du Kenya par la mise en œuvre de programmes de distribution de suppléments de vitamine A et de vermifuges. Le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans atteignait 73/1000 naissances vivantes au Kenya et 108/1000 en Côte d’Ivoire, en 2015. Or, la carence en vitamine A et les infections dues aux vers causent ou aggravent la malnutrition, l’anémie et diverses maladies, dont les maladies diarrhéiques qui sont l’une des principales causent de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans de ces pays. Présentement, ces services sont dispensés dans les deux pays par le biais des écoles de sorte que les enfants de moins de cinq ans en sont exclus; une lacune que ce projet vient combler. Ce projet permet d’améliorer la prestation de ces services de santé essentiels dans les communautés où le taux actuel de couverture est particulièrement bas pour les enfants de moins de cinq ans. Les activités du projet comprennent : 1) accroître l'accès aux suppléments de vitamine A et aux traitements de déparasitage via des systèmes communautaires de prestation de services de santé; 2) le renforcement des systèmes de santé locaux grâce à la formation de travailleurs locaux en santé et de bénévoles communautaires en santé fournissant les suppléments de vitamine A et les traitements de déparasitage; (3) la création et l’utilisation d’une trousse d'outils normalisés pour la formation sur la mise en œuvre de programmes inclusifs pour la supplémentation en vitamine A et en déparasitage ciblant les enfants d'âge préscolaire; et (4) un plus grand engagement communautaire autour de la problématique de la carence en vitamine A et du déparasitage chez les jeunes enfants, grâce à des plans de communication et d’engagement inclusifs ainsi qu’à des activités participatives avec les membres des communautés, les structures de santé et dirigeantes existantes de même que, les groupes de femmes et de promotion de l'égalité entre les sexes. Le projet est mis en œuvre dans six régions de la Côte d'Ivoire (Gneby-Tiassa-Me, Bélier, Bounkani Gontougo, Gbeke, Gôh et Indenie Duablin) et dans trois comtés du Kenya (Siaya, Kwale et Kilifi). Effect:hope s’est associée à Vitamin Angels, ONG basée aux États-Unis, qui assure aussi l’approvisionnement en nature de l’albendazole (traitement vermifuge) et des suppléments de vitamine A pendant la durée du projet. Durant les trois premières années du projet au Kenya et en Côte d'Ivoire, le partenaire local pour la mise en œuvre était le Medical Assistance Program (MAP) International. En raison de la fermeture des bureaux de MAP dans le pays, Helen Keller International mettra en œuvre le projet dans les deux pays pendant la dernière année. Ce projet touche directement 1,8 million d'enfants et 16 600 adultes travaillant comme agents de santé communautaires ou bénévoles. Il aura aussi une incidence indirecte sur plus de cinq millions de personnes qui bénéficieront de résultats positifs sur la santé dans la collectivité.

Résultats escomptés

Les résultats attendus du projet comprennent : 1) une meilleure capacité des systèmes de santé d’offrir des programmes de déparasitage et de supplémentation en vitamine A pour les enfants de moins de cinq ans; 2) la distribution accrue de traitements vermifuges préventifs et de suppléments de vitamine A aux enfants de moins de cinq ans; 3) une connaissance et un soutien communautaire accrus du déparasitage, de la supplémentation en vitamine A et de la promotion de la prise de décision des femmes et de la participation des hommes pour générer des résultats positifs en matière de santé des mères et des enfants et 4) une capacité accrue du projet d’offrir des programmes pour combattre efficacement l’inégalité entre les sexes et les obstacles à l’inclusion qui empêchent l’accès aux programmes combinés de déparasitage et de supplémentation en vitamine A.

Résultats atteints

En mars 2020, les résultats du projet comprenaient : 1) 14 campagnes d’administration massive de médicaments, menées de concert avec les ministères de la Santé de la Côte d’Ivoire et du Kenya, de manière à fournir un supplément de vitamine A et un traitement vermifuge à 7 072 840 enfants de moins de 5 ans; 2) de la formation sur l’égalité des genres et l’inclusion, y compris sur l’administration combinée d’un supplément de vitamine A et d’un traitement vermifuge, à 32 870 intervenants du système de santé, bénévoles communautaires et enseignants; 3) la participation du personnel de santé et de membres de la communauté à la rédaction de protocoles, de plans de communication et de stratégies sur l’égalité des genres adaptées aux pays, en prévision de ces campagnes; 4) l’élaboration et l’application de stratégies et de plans de mise en œuvre pour l’égalité des genres, y compris adaptés aux pays et au niveau des comtés, pour guider les activités du projet; 5) l’adoption d’outils pour recueillir des données ventilées selon l’âge, le genre et le handicap des enfants recevant des services nutritionnels et un traitement vermifuge. Dans l’ensemble, le projet permet de faire en sorte que tous les enfants bénéficient d’un accès égal aux interventions sanitaires, sans distinction de genre ni d’aptitude.

Finances

Finances


Budget original 0 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Date de la transaction Type Valeur
21-12-2021 Déboursé 170 955 $
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

Tous les enfants s'épanouissent en Côte d'Ivoire et au Kenya - Information reliée
Liens reliés
Divulgation proactive
Affaires mondiales Canada
KFM Partenariats innovation et develop
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Interventions de type projet
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: