Profil de projet — Améliorer la santé maternelle et les droits sexuels et reproductifs au Bangladesh



Aperçu 

CA-3-D002110001
35 000 000 $
UNICEF - Fonds des Nations Unies pour l'enfance (41122)
2017-03-30 - 2022-06-30
Finalisation
Affaires mondiales Canada
OGM Indo-Pacifique

Pays / région 

• Bangladesh (100,00%)

Secteur 

• Soins et services de santé de base :
Soins et services de santé de base (12220) (15,00%)
Nutrition de base (12240) (10,00%)
Éducation sanitaire (12261) (16,21%)
• Soins en matière de fertilité :
Soins en matière de fertilité (13020) (18,79%)
Planification familiale (13030) (20,00%)
Formation de personnel en matière de population et de santé et fertilité (13081) (15,00%)
• Gouvernement et société civile, général : Élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles (15180) (5,00%)

Marqueur politique 

• Égalité entre les sexes (objectif significatif)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Questions touchant les enfants (objectif significatif)
• Questions touchant les jeunes (objectif significatif)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)

Description 

Cette initiative conjointe, UNICEF et FNUAP, vise à réduire les décès de filles, de femmes et de nourrissons en promouvant et en améliorant les services et les droits en matière de santé sexuelle et génésique ainsi que l'accès aux services d'information connexes. Il se concentre en particulier sur l'augmentation de la couverture efficace des services et des droits en matière de santé sexuelle et génésique, y compris les services de santé de la mère et du nouveau-né dans les districts à faible rendement. Il permet de combler les lacunes et la faiblesse de la capacité de prestation de services des autorités locales, l’impact géographique et de la culture afin de réduire les décès évitables chez les femmes et les nourrissons. L'objectif global de l'initiative est de contribuer et d'accélérer les efforts du gouvernement du Bangladesh à promouvoir la santé sexuelle et génésique et les droits de la population, en particulier chez les femmes et les adolescents, y compris les efforts visant à améliorer la santé maternelle, des nourrissons, des enfants et des adolescents.

Résultats escomptés 

Les resultats escomptés de ce projet comprennent : 1) l'amélioration de l'utilisation de services et d'informations de qualité et sexospécifiques en matière de santé sexuelle et reproductive qui répondent équitablement aux besoins des filles et des garçons et des femmes et des hommes; 2) l'amélioration de l'utilisation des services essentiels de santé maternelle et infantile pour les bébés et les garçons; 3) l’amélioration de l'engagement au niveau de ces politiques du gouvernement du Bangladesh et de sa capacité à intégrer les innovations au niveau national à travers des systèmes de prestation de services de santé sexo-spécifiques. Le résultat ultime du projet est l'amélioration de la santé et des droits sexuels et génésiques et la réduction de la morbidité et de la mortalité maternelles et néonatales dans certains districts du Bangladesh.

Résultats atteints 

Parmi les résultats obtenus à la fin du projet (juin 2022) : 1) réduction du taux de mortalité maternelle de 196 à 123 pour 100 000 naissances. Le taux de mortalité des nouveau-nés a diminué de 28 à 20 pour 1 000 naissances, le taux de mortalité infantile a diminué de 38 à 25 pour 1 000 naissances, et le taux de fécondité des adolescentes (le nombre de naissances pour 1 000 femmes âgées de 15 à 19 ans) a diminué de 113 à 92 dans 5 districts peu performants du Bangladesh; 2) 792 474 naissances assistées par du personnel qualifié de 2017 à 2022, 504 621 femmes ont bénéficié des examens avant l'accouchement et 548 937 femmes ont participé à des examens après l'accouchement dans les 24 heures suivant l'accouchement dans les établissements de santé publics. Au total, 122 721 femmes enceintes ont été traitées pour des urgences obstétriques, 166 508 femmes et filles ont reçu des services de sages-femmes après avoir subi des violences basées sur le genre, 777 836 femmes et 70 636 adolescents (comptages multiples) ont reçu des services de santé sexuelle et reproductive au cours de la période du programme; 3) 313 510 femmes enceintes et 266 410 nouveau-nés ont été enregistrés pour des services de soins maternels et néonatals par des volontaires de la santé communautaire au cours de la période du programme. 1 155 000 femmes ont été conseillées sur la préparation à l'accouchement. Cela comprend la CPN avant et après l'accouchement, les soins essentiels aux nouveau-nés, la nutrition maternelle et néonatale et l'accouchement sans risque; 4) 212 046 (96 %) nouveau-nés dans les établissements de santé ont reçu de la chlorhexidine, 129 427 (51 %) nouveau-nés dans les établissements de santé ont reçu un bain différé, 189 576 (85 %) nouveau-nés dans les établissements de santé ont reçu des soins de peau à peau, 189 731 (78 %) ont commencé à allaiter immédiatement, et 148 689 (62 %) nouveau-nés ont reçu des soins post-partum par un prestataire de santé qualifié dans les 2 jours suivant la naissance dans les établissements de santé; 5) plus de 500 décideurs politiques de haut niveau, experts en matière de santé maternelle et infantile et de santé sexuelle et reproductive ont été touchés par le biais de tables rondes, de dialogues politiques et d'autres événements, en personne ou virtuels. Il s'agit notamment de la Journée mondiale de la pneumonie, de la Journée de la maternité sans risques, de la Journée de la sage-femme et de la Journée de la prématurité; 6) 1 982 sages-femmes ont été formées aux services de santé sexuelle et reproductive; 7) 98 % des centres de l'Union et du bien-être familial ont fourni des services de régulation menstruelle.

Budget et dépenses 


Budget original 0 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Pourcentages des pays par secteur
Type de financement Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Type de collaboration Bilatéral
Type d'aide Contributions à des programmes ou fonds à objectif spécifique gérés par des partenaires d'exécution
Date de modification :