Profil de projet — Protection sociale en milieu rural : Programme de protection des moyens de production 2016-2021



Aperçu 

CA-3-D002938001
115 000 000 $
Fonds fiduciaires BIRD - Banque mondiale (44001)
2016-05-13 - 2020-12-18
Finalisation
Affaires mondiales Canada
WGM Afrique

Pays / région 

• Éthiopie (100,00%)

Secteur 

• Agriculture : Services agricoles (31191) (25,00%)
• Aide alimentaire à des fins de développement/aide à la sécurité alimentaire : Programmes de sécurité et d'aide alimentaire (52010) (75,00%)

Marqueur politique 

• Égalité entre les sexes (objectif significatif)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (objectif principal)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (objectif significatif)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Changement climatique (objectif significatif)
• Adaptation au changement climatique (objectif significatif)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Questions touchant les enfants (objectif significatif)
• Questions touchant les jeunes (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)

Description 

Ce projet représente l’appui continu du Canada pour le Programme de protection des moyens de production de l’Éthiopie (PPMP). Dirigé par le gouvernement de l’Éthiopie avec le soutien du Canada et d’autres donateurs, cette initiative vise à accroître la résilience des ménages et des collectivités aux chocs, tels que les sécheresses, et d’améliorer la sécurité alimentaire, la nutrition et le bien-être économique dans les collectivités les plus vulnérables de l’Éthiopie. Pour atteindre ces objectifs, le projet fournit aux ménages souffrant d’insécurité alimentaire des transferts prévisibles de vivres ou d’argent. En échange de ces transferts, les bénéficiaires participent à des activités de travaux publics pour construire des biens communautaires et améliorer la gestion des bassins versants. Certaines de ces activités renforcent la résilience au changement climatique. Les bénéficiaires les plus vulnérables (les personnes âgées, les femmes enceintes et qui allaitent) reçoivent des transferts directs sans participer aux travaux publics. Le projet pourra aider 10 millions de bénéficiaires ruraux. Parmi les activités du projet : 1) la provision de transferts d’argent et de vivres aux ménages qui souffrent d’insécurité alimentaire; 2) la conduite d’interventions relatives aux moyens de subsistance (cultures agricoles et production de bétail ainsi que des activités rémunérées à l’extérieur de la ferme); 3) l’octroi de services de santé et de nutrition clés (des activités de communication sur les changements de comportement); 4) le développement d’actifs communautaires (restauration des terres, postes sanitaires); 5) des activités de renforcement des capacités. Le soutien du Canada pour ce programme est accordé par l’entremise du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) et de la Banque mondiale.

Résultats escomptés 

Parmi les résultats intermédiaires escomptés du projet : 1) améliorer les moyens de subsistance et la résilience aux chocs des ménages dirigés par des femmes ou des hommes en milieu rural, qui sont vulnérables à l’insécurité alimentaire; 2) améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition des ménages dirigés par des femmes ou des hommes en milieu rural, qui sont vulnérables à l’insécurité alimentaire.

Résultats atteints 

Parmi les résultats obtenus jusqu'en août 2018 : 1) la prestation de transferts alimentaires ou monétaires à environ 8 millions de clients (environ 4 millions de femmes) ; 2) parmi ces bénéficiaires, 6,9 millions de personnes participaient aux volets sur les travaux publics et le soutien direct temporaire ; 3) ces personnes ont contribué à remettre en état plus de 193 596 hectares de terres degrades ; 4) les autres bénéficiaires (1,1 million) ont participé au volet sur le soutien direct permanent et ont reçu 69 105 tonnes de céréales alimentaires. En tout, 235 043 personnes (45 % de femmes), choisies en fonction de leur intérêt et de leurs capacités, ont reçu du soutien aux moyens de subsistance. Ces résultats ont contribué à améliorer les moyens de subsistance et la résilience aux perturbations des ménages ruraux (dirigés par des femmes ou des hommes) vulnérables à l’insécurité alimentaire. Ils ont aussi contribué à améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition des ménages ruraux dirigés par des femmes ou des hommes.

Budget et dépenses 


Budget original 20 000 000 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Date de la transaction Type Valeur
04-06-2020 Déboursé 10 000 000 $
24-02-2021 Déboursé 8 000 000 $
Pourcentages des pays par secteur
Type de financement Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Type de collaboration Bilatéral
Type d'aide Fonds communs/financements groupés
Date de modification :