Profil de projet — Améliorer les services de santé intégrés pour les femmes, les adolescentes et les enfants en Haïti

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

Améliorer les services de santé intégrés pour les femmes, les adolescentes et les enfants en Haïti - Aperçu
CA-3-D002959001
26 000 000 $
UNFPA - Fonds des Nations Unies pour la population (XM-DAC-41119)
2018-03-28 - 2023-03-31
Actif
Pays / région • Haïti (100,00%)
Secteur • Santé de base
Soins et services de santé de base (12220) (10,00%)
• Santé de base
Nutrition de base (12240) (15,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité
Soins en matière de fertilité (13020) (40,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité
Planification familiale (13030) (10,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité
Lutte contre les MST et le VIH/sida (13040) (5,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité
Formation de personnel en matière de population et de santé et fertilité (13081) (15,00%)
• Gouvernement et société civile, général
Élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles (15180) (5,00%)
Marqueur politique • Égalité entre les sexes (objectif significatif)
• Questions touchant les enfants (objectif significatif)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (objectif significatif)
• Questions touchant les jeunes (objectif significatif)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (objectif significatif)
• Désertification (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
Description et résultats

Description

Le projet vise à améliorer la santé sexuelle et de la reproduction des femmes et des adolescentes et la santé des nouveau-nés et des enfants dans les deux départements du grand Sud d’Haïti les plus affectés par l’ouragan Mathieu en octobre 2016. Il renforce 28 institutions de santé par, entre autres, la réparation d’infrastructures, la dotation en équipements et médicaments et la formation du personnel. En améliorant l’accès et la qualité des services de santé intégrés et centrés sur les besoins des femmes et des adolescentes, le projet cherche à réduire de 75 % les grossesses chez les adolescentes et à donner accès à 72 000 femmes supplémentaires à une méthode de contraception moderne. Le projet vise également à renforcer les capacités du gouvernement haïtien en gestion, coordination et suivi du secteur de la santé, aux niveaux central et départemental. Il est estimé que, chaque année, environ 15 400 femmes enceintes, 3 000 femmes victimes potentielles de violences basées sur le genre et 3 400 enfants bénéficient des services fournies par les institutions de santé appuyées par le projet.

Résultats escomptés

Les résultats escomptés du projet comprennent : 1) offre de soins et services de santé de première ligne améliorée dans les deux départements ciblés, notamment en santé sexuelle et reproductive et en nutrition, qui prennent en compte l’égalité entre les femmes et les hommes et le droit des femmes; 2) utilisation accrue des services de santé de qualité, en particulier par les femmes en âge de procréer, les mères et les enfants de moins de cinq ans, entre autres par une approche de participation communautaire renforcée.

Résultats atteints

Parmi les résultats obtenus jusqu’en décembre 2019 : Le nombre de bénéficiaires directs est 87,354. Dans le domaine de Santé maternelle, 10,613 femmes sont vues en consultation prénatale, soit 35% en plus des objectifs de l’année ; 7214 femmes et filles sont venues accoucher dans les 16 SONUs supportés par le projet, soit une augmentation de 35% par rapport à 2017, et 20% en plus des prévisions pour l’année 2019 ; 26,761 personnes dont 18,873 femmes et filles sont sensibilisées sur l’éducation sexuelle complète, la planification familiale. En ce qui a trait à la planification familiale et aux VIH, 8289 femmes ont été dépistées contre le VIH, soit 2 fois les réalisations de 2018 (3797) ; de plus, 5958 femmes et filles ont accepté une méthode moderne de planification familiale. Il est aussi à noter que la prise en charge a été assurée pour 181 cas de viol. Concernant le programme de nutrition, un total de 2,464 enfants de moins de 5 ans ont bénéficié du traitement de la malnutrition aigüe dans les départements de la Grand’Anse et du Sud de janvier à décembre 2019 dont 533 malnutrition aigüe sévère (298 filles et 235 garçons) et 1931 malnutrition aigüe modérée (1120 filles et 811 garçons) ; En plus 9804 enfants de moins de 5 ans (4885 filles et 4919 garçons) ont été évalués et ont reçu des nutriments et de la vitamine A. Sur le plan communautaire, 164 cliniques mobiles (comparé à 85 en 2018) ont été réalisées, touchant 7721 personnes dont 5231 femmes et filles, et 2490 hommes dans les deux départements. Par ailleurs, le projet a insufflé un élan aux services de Santé sexuelle et reproductive. Les maternités sont en train de passer à une autre dimension, quand on considère que 50% environ des institutions ont doublé le nombre d’accouchements institutionnels par rapport à 2017, l’année de référence.

Finances

Finances


Budget original 0 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

Améliorer les services de santé intégrés pour les femmes, les adolescentes et les enfants en Haïti - Information reliée
Liens reliés
Site web du partenaire — UNFPA - Fonds des Nations Unies pour la population
Divulgation proactive
Affaires mondiales Canada
NGM Amériques
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Interventions de type projet
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: