Profil de projet — Lutte contre la discrimination et la violence à l'égard des femmes et des filles dans les Amériques

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

Lutte contre la discrimination et la violence à l'égard des femmes et des filles dans les Amériques - Aperçu
CA-3-D004214001
1 988 609 $
OEA - Organisation des États Américains (47079)
2017-06-21 - 2019-12-31
Actif
Pays / région • Amérique, régional (100,00%)
Secteur • Gouvernement et société civile, général
Droits de la personne (15160) (25,00%)
• Gouvernement et société civile, général
Élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles (15180) (75,00%)
Marqueur politique • Questions touchant les enfants (objectif principal)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (objectif significatif)
• Égalité entre les sexes (objectif principal)
• Questions touchant les jeunes (objectif principal)
Description et résultats

Description

Ce projet vise à : 1) fournir un accès à la justice pour les femmes et les filles qui ont demandé à la Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH) de remédier aux violations de leurs droits; 2) aider les États membres de la CIDH à respecter leur obligation de prévenir la discrimination historique et structurelle, les inégalités de genre et la violence à l'égard des femmes et des filles en Amérique latine et dans les Caraïbes, y compris leur obligation de protéger les victimes, d’enquêter sur les violations et d’y remédier. Le projet aide la CIDH à donner suite à ces demandes, à examiner les cas de violation et les demandes en faveur de mesures de précaution (c.-à-d. intervention rapide lorsque le risque d'un préjudice irréparable est imminent) face à la discrimination et à la violence contre les femmes et les filles. Le projet aide aussi les États membres de la CIDH à se conformer aux normes régionales (c.-à-d. décisions de justice et interprétations jurisprudentielles de l’obligation des États de respecter leurs engagements en vertu de la Convention américaine des droits de l'homme et de la Charte de l'Organisation des États américains) et de promouvoir des changements structurels visant à prévenir la violence contre les femmes et les filles. Les activités du projet comprennent : 1) offrir de la formation à des bénéficiaires et à des parties prenantes (fonctionnaires, femmes et filles); 2) tenir des audiences publiques avec les pétitionnaires, les victimes et les États; 3) organiser des réunions de travail avec les parties prenantes et les membres de la CIDH; 4) fournir de l’orientation aux États sur l'application des recommandations de la CIDH et les aider à les incorporer dans leur droit interne.

Résultats escomptés

Les résultats escomptés pour ce projet comprennent : 1) un plus grand respect, par les États membres, des mesures de précaution adoptées par la CIDH pour protéger les droits et la sécurité des femmes et des filles contre un préjudice grave, imminent et irréparable; 2) un plus grand respect, par les États membres, des décisions rendues dans des cas particuliers examinés par la CIDH en ce qui concerne les droits fondamentaux des femmes et des filles; 3) un plus grand respect, par les États membres, des principales recommandations de la CIDH sur des cas concernant l’obligation de prévenir, de protéger, d’enquêter et d’exercer une diligence raisonnable pour remédier à la discrimination historique et structurelle ainsi qu’aux inégalités entre les sexes et à la violence contre les femmes et les filles.

Résultats atteints

En mars 2018, les résultats obtenus comprenaient : 1) 93 personnes (16 hommes, 73 femmes et 4 personnes sans indication de genre) ont reçu une formation sur les normes juridiques régionales et universelles liées à la discrimination, aux inégalités entre les sexes et à la violence contre les femmes et les filles. Sur ce nombre, 63 étaient des représentants de l’État de tous les niveaux de gouvernement qui œuvrent en faveur des droits des femmes et des filles et 30 étaient issus d’un large éventail d’organisations de la société civile (OSC) représentant différents groupes, y compris : les Autochtones, la communauté LGBTI, les enfants, les femmes et les personnes d’ascendance africaine; 2) la CIDH a adopté 26 mesures de précaution dans le cadre de ce projet, de manière à protéger les droits et la sécurité d’au moins 290 femmes et filles contre un préjudice grave, imminent et irréparable.

Finances

Finances


Budget original 0 $
Décaissements prévus 390 100 $
Transactions
Date de la transaction Type Valeur
06-06-2019 Déboursé 69 551 $
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

Lutte contre la discrimination et la violence à l'égard des femmes et des filles dans les Amériques - Information reliée
Liens reliés
Site web du partenaire — OEA - Organisation des États Américains
Affaires mondiales Canada
NGM Amériques
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Contributions à des programmes ou fonds à objectif spécifique gérés par des organisations internationales (multilatérales, ONGI)
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: