Profil de projet — Améliorer la santé et les droits reproductifs et l'autonomisation des filles en Tanzanie

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

Améliorer la santé et les droits reproductifs et l'autonomisation des filles en Tanzanie - Aperçu
CA-3-D004593001
19 000 000 $
UNICEF - Fonds des Nations Unies pour l'enfance (XM-DAC-41122)
2019-03-30 - 2025-03-31
Actif
Pays / région • Tanzanie (100,00%)
Secteur • Santé de base
Nutrition de base (12240) (15,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité
Politique/programmes en matière de population et gestion administrative (13010) (15,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité
Soins en matière de fertilité (13020) (35,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité
Planification familiale (13030) (30,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité
Lutte contre les MST et le VIH/sida (13040) (5,00%)
Marqueur politique • Questions touchant les jeunes (objectif principal)
• Égalité entre les sexes (objectif principal)
• Questions touchant les enfants (objectif significatif)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
• Nutrition (objectif principal)
• Réduction des risques de catastrophe (activité non orientée)
Description et résultats

Description

Ce projet vise à autonomiser et à améliorer la santé et les droits sexuels et reproductifs (SDSR) et le bien-être des adolescentes tanzaniennes vulnérables grâce à une approche multidimensionnelle et globale et en travaillant avec les adolescents, garçons et filles, les parents, les communautés et les gouvernements. Les activités de ce projet comprennent : 1) accroître l'offre (fourniture et accès aux services) et la demande (demande et utilisation de services) d'une gamme complète de services et d'informations en matière de SDSR et de nutrition pour les adolescentes; 2) établir une plate-forme permettant aux adolescentes de faire part de leurs opinions et d'acquérir des connaissances sur les questions de SDSR, de nutrition et de responsabilisation qui les concernent, et exploiter cette plate-forme pour la défense des intérêts en matière de SDSR; 3) recueillir des données probantes en faveur d'une amélioration des programmes, des politiques, de la défense des intérêts et de la responsabilisation en ce qui concerne les questions et les lacunes en matière de SDSR et de nutrition des adolescentes et proposer des solutions novatrices; 4) former environ 1 162 agents de santé dans 581 établissements de santé, et 3 350 agents de santé communautaires; 5) sensibiliser plus de 227 500 adolescentes et 200 000 adolescents aux questions de SDSR et de nutrition par le biais d'interventions et d'activités communautaires et scolaires, ainsi qu'en fournissant une formation sur le leadership; 6) toucher environ 850 000 adolescents et adolescentes par des programmes radio et des interventions médiatiques destinés aux jeunes; 7) sensibiliser environ 200 000 adolescents et 30 000 parents aux normes néfastes, aux rôles sexuels et aux attitudes sociales qui font obstacle au bien-être et au pouvoir des adolescentes.

Résultats escomptés

Les résultats escomptés de ce projet comprennent : 1) l'amélioration de l'offre de services de SDSR et de nutrition adaptés aux besoins des adolescents et tenant compte des sexospécificités et de leur utilisation par les adolescentes; 2) renforcement de la base de données probantes pour une planification et une mise en œuvre plus efficaces en ce qui concerne la SDSR à l’intention des adolescents.

Résultats atteints

Parmi les résultats obtenus jusqu'à la fin du projet (mars 2022) : 1) 289 agents de santé (65 % de femmes) dans des établissements de santé sur le continent et à Zanzibar soutenus, 982 agents de santé communautaires (68 % de femmes) sur le continent et 1 848 volontaires de santé communautaire (83 % de femmes) à Zanzibar et 458 enseignants (46 % femmes) sur le continent soutenus pour répondre aux besoins spécifiques des adolescentes et des adolescents; 2) 298 669 adolescents et jeunes (59 % de femmes, 41 % d'hommes) fournis en information et en services sur la santé et les droits sexuels et reproductifs (SDSR) et sur la nutrition; 3) 80 102 adolescents (55 % de femmes, 45 % d'hommes) dotés de connaissances et de compétences sur la santé et les droits sexuels et reproductifs, le VIH et la nutrition dans les écoles et les communautés de Mbeya, Songwe et Zanzibar; 4) 982 agents de santé communautaires à Mbeya et Songwe et des volontaires de santé communautaire à Zanzibar (68 % de femmes, 32 % d'hommes) formés; 5) 299 452 adolescents (52 % de jeunes femmes, 48 % de jeunes hommes) atteints par l’information et des services sur la santé et les droits sexuels et reproductifs et sur la nutrition; 6) 1 084 volontaires de santé communautaires formés (55 % de femmes, 45 % d'hommes) ont fourni à 288 730 adolescents (52 % de femmes, 48 % d'hommes) divers services de santé et droits sexuels et reproductifs et de nutrition (205 238 adolescents de la région de Mbeya et 83 492 de la région de Songwe). Les principaux types de services utilisés comprenaient les services de santé sexuelle et reproductive, utilisés par 53 % des adolescents. Services de nutrition : 32 % et services de violence sexiste : 14 % des adolescents; 7) 288 177 adolescents (59 % de jeunes femmes, 41 % de jeunes hommes) atteint grâce à une éducation intégrée à la santé sexuelle et reproductive des adolescents et à la vaccination contre le papillomavirus humain (VPH) par des agents de santé dans les écoles des régions de Mbeya et Songwe. Parmi ces adolescents, 140 291 (57 % de jeunes femmes, 43 % de jeunes hommes) étaient de Mbeya et 147 886 (60 % de filles, 40 % de garçons) étaient de Songwe; 8) 2 253 survivants d'abus sexuels (91 % de femmes, 9 % d'hommes) soutenus. Parmi ceux-ci, 1 460 adolescents (85 % de jeunes femmes, 15 % de femmes) ont été signalés à Zanzibar; 9) 12 468 parents et tuteurs (76 % de femmes) et 13 058 chefs religieux et traditionnels et membres de la communauté (56 % de femmes) atteints par le biais de messages clés sur la prévention des normes socioculturelles néfastes qui perpétuent la violence sexiste chez les adolescentes.

Finances

Finances


Budget original 3 000 000 $
Décaissements prévus 435 000 $
Transactions
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

Améliorer la santé et les droits reproductifs et l'autonomisation des filles en Tanzanie - Information reliée
Liens reliés
Site web du partenaire — UNICEF - Fonds des Nations Unies pour l'enfance
Divulgation proactive
Affaires mondiales Canada
WGM Afrique
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Interventions de type projet
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: