Profil de projet — Données pour le changement : Surmonter les barrières à l’éducation des filles

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

Données pour le changement : Surmonter les barrières à l’éducation des filles - Aperçu
CA-3-D004910001
2 000 000 $
Together for Girls, Inc.
2019-11-27 - 2021-10-31
Finalisation
Pays / région • Côte-d'Ivoire (40,00%)
• Nigéria (1,00%)
• Zimbabwe (1,00%)
• Honduras (40,00%)
• Zambie (1,00%)
• Guatemala (1,00%)
• Kenya (1,00%)
• Ouganda (1,00%)
• El Salvador (10,00%)
• Tanzanie (1,00%)
• Rwanda (1,00%)
• Lesotho (1,00%)
• Malawi (1,00%)
Secteur • Éducation, niveau non spécifié
Politique de l'éducation et gestion administrative (11110) (30,00%)
• Éducation, niveau non spécifié
Formation des enseignants (11130) (3,00%)
• Éducation, niveau non spécifié
Recherche en éducation (11182) (17,00%)
• Gouvernement et société civile, général
Élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles (15180) (50,00%)
Marqueur politique • Égalité entre les sexes (objectif principal)
• Questions touchant les enfants (objectif principal)
• Questions touchant les jeunes (objectif principal)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Réduction des risques de catastrophe (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
• Nutrition (activité non orientée)
Description et résultats

Description

Ce projet vise à améliorer les résultats d’apprentissage des filles et des adolescentes dans 13 contextes fragiles et touchés par des conflits, ainsi que dans des situations de crise humanitaire. La violence dans des contextes fragiles ou touchés par des conflits et dans des situations de crise humanitaire empêche les filles et les adolescentes d’avoir accès à une éducation de qualité en toute sécurité. Le projet vise à utiliser les données pour mieux comprendre les obstacles à l’éducation des filles et des adolescentes en Côte d’Ivoire, au Salvador, au Honduras, au Guatemala, au Kenya, au Lesotho, au Malawi, au Nigeria, en Ouganda, au Rwanda, en Tanzanie, en Zambie et au Zimbabwe. Le projet vise également à faire en sorte que les politiques et plans nationaux en matière d’éducation dans ces pays s’appuient sur les données les plus récentes concernant les obstacles à l’éducation des filles et des adolescentes. Le projet vise à examiner les données nationales provenant des enquêtes sur la violence contre les enfants (VACS). Il s’agit d’enquêtes nationales qui ont été menées dans 20 pays auprès de plus de 10 % de la population mondiale âgée de moins de 24 ans sur la question complexe de la violence, dans le but d’éclairer nos politiques et programmes. Ce projet fournit également un appui supplémentaire ciblé au gouvernement de la Côte d’Ivoire et aux gouvernements du Triangle du Nord (El Salvador, Guatemala et Honduras) pour renforcer leur capacité d’élaborer des lois, des politiques et des programmes visant à éliminer ces obstacles. Les activités du projet comprennent : 1) analyser les données des enquêtes sur la violence contre les enfants (VACS), en mettant l'accent sur les obstacles à l'éducation des filles et des adolescentes dans 12 pays fragiles ou touchés par des conflits (à l'exclusion du Guatemala qui bénéficiera de l'échange de connaissances); 2) préconiser une meilleure compréhension et utilisation des nouvelles données des analyses secondaires pour maximiser les données déjà disponibles, par les principaux acteurs éducatifs dans les gouvernements et la société civile; 3) l'élaboration d'une nouvelle méthodologie pour l'exécution d'un VACS dans un cadre humanitaire afin de mieux comprendre la violence contre les enfants dans les camps/établissements de réfugiés, en accordant une attention particulière à l'éducation des filles et des adolescentes; 4) l'assistance technique pour élaborer des plans d'action nationaux multisectoriels et transformateurs en Côte d'Ivoire, Honduras et El Salvador, pour prévenir et surmonter les obstacles à l'éducation des filles et adolescents, notamment à la violence. Les bénéficiaires directs du projet sont notamment les ministères de l’éducation, de la santé, de la femme et de l’enfant et de la protection sociale dans les 13 pays ciblés, ainsi que la société civile, les organisations non gouvernementales et les groupes de défense des intérêts travaillant dans le domaine de l’éducation des filles.

Résultats escomptés

Les résultats escomptés de ce projet comprennent : 1) une meilleure utilisation, par les gouvernements, les donateurs, les responsables de la mise en œuvre et d’autres parties prenantes clés, de l’information fondée sur des données probantes et axée sur des solutions concernant les obstacles, afin de fournir aux filles, notamment celles qui ont une déficience, une éducation formelle et/ou non formelle accessible, de qualité, novatrice et adaptée au genre dans des contextes fragiles et touchés par des conflits dans 12 pays et dans des situations de crise humanitaire; 2) une éducation de qualité, novatrice, adaptée au genre, donnée dans un contexte sécuritaire et fondée sur des données probantes pour les filles en Côte d’Ivoire et dans le Triangle du Nord.

Finances

Finances


Budget original 0 $
Décaissements prévus 10 000 $
Transactions
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

Données pour le changement : Surmonter les barrières à l’éducation des filles - Information reliée
Liens reliés
Divulgation proactive
Affaires mondiales Canada
MFM Enjeux Mondiaux & Développement
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Interventions de type projet
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: