Profil de projet — Combler les lacunes pour contrer la violence sexuelle et fondée sur le genre au Nigéria

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

Combler les lacunes pour contrer la violence sexuelle et fondée sur le genre au Nigéria - Aperçu
CA-3-D004993001
7 500 000 $
UNFPA - Fonds des Nations Unies pour la population (41119)
2018-03-22 - 2021-03-31
Actif
Pays / région • Nigéria (100,00%)
Secteur • Politique en matière de population/santé et fertilité
Politique/programmes en matière de population et gestion administrative (13010) (60,00%)
• Gouvernement et société civile, général
Élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles (15180) (40,00%)
Marqueur politique • Questions touchant les jeunes (objectif significatif)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (objectif significatif)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (objectif significatif)
• Égalité entre les sexes (objectif principal)
• Questions touchant les enfants (objectif significatif)
• Partenariat pour la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants (PMNCH) (activité non orientée)
Description et résultats

Description

Le projet vise à améliorer la santé sexuelle et reproductive des femmes au Nigéria ainsi que l’exercice de leurs droits connexes. Les activités de projet comprennent : 1) l’amélioration des connaissances et des compétences des travailleurs de la santé et des travailleurs sociaux du gouvernement pour qu’ils offrent des services de prévention et de traitement adaptés à l’âge et à la culture en ce qui a trait aux mutilations génitales féminines et aux mariages précoces et forcés; 2) l’amélioration des établissements de santé afin qu’ils offrent des services de qualité adaptés au sexe et à la culture concernant les pratiques traditionnelles dangereuses (mutilations génitales féminines et mariages précoces et forcés) et les soins associés à la fistule obstétricale; 3) l’appui aux activités de promotion menées par des coalitions législatives dirigées par des femmes aux niveaux communautaire et étatique pour mettre en œuvre des lois visant à lutter contre la violence sexuelle et fondée sur le sexe; 4) l’appui aux activités médiatiques adaptées au sexe et à la culture pour accroître la sensibilisation et mobiliser les efforts afin de lutter contre les pratiques traditionnelles dangereuses (mutilations génitales féminines et mariages précoces et forcés) et d’autres formes de violence sexuelle et fondée sur le sexe; 5) la mise en œuvre de plateformes communautaires pour entreprendre un dialogue sur les mutilations génitales féminines, les mariages précoces et forcés et les autres formes de violence sexuelle et fondée sur le sexe de façon à rejoindre les garçons, les hommes, les femmes, les gardiens traditionnels et les chefs religieux; 6) la sensibilisation des femmes et des filles à l’égard de leurs droits, et le renforcement de leurs connaissances et de leurs capacités pour qu’elles soient en mesure de prendre des mesures contre toute forme de violence sexuelle et fondée sur le sexe. Le projet devrait rejoindre directement plus de 300 000 femmes, filles et garçons âgés de 10 à 24 ans, et pourrait en rejoindre indirectement des centaines de milliers d’autres dans les États ciblés.

Résultats escomptés

Les résultats escomptés du projet comprennent : 1) la diminution des pratiques et des attitudes discriminatoires fondées sur le sexe dans les services de santé offerts aux femmes et aux filles, en particulier en ce qui concerne la fistule et la violence sexuelle et fondée sur le sexe dans les États ciblés; 2) la diminution de la violence sexuelle et fondée sur le sexe dont sont victimes les femmes et les filles, ce qui comprend les pratiques traditionnelles dangereuses (mutilations génitales féminines et mariages précoces et forcés) dans les États ciblés.

Résultats atteints

Parmi les résultats obtenus jusqu’en mars 2019 : 1) 170 travailleuses et travailleurs de la santé ont reçu une formation sur la prévention, la protection et la gestion en matière de mutilation génitale féminine dans l’État d’Oyo; 2) 181 femmes et filles ont eu accès à la réparation chirurgicale des fistules gratuite dans les États de Sokoto et de Bauchi; 3) neuf plateformes communautaires ont été créées dans l’État de Sokoto pour promouvoir un dialogue communautaire sur les violences sexuelles et sexistes, la mutilation génitale féminine, le mariage précoce.

Finances

Finances


Budget original 1 274 232 $
Décaissements prévus 947 510 $
Transactions
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

Combler les lacunes pour contrer la violence sexuelle et fondée sur le genre au Nigéria - Information reliée
Liens reliés
Divulgation proactive
Site web du partenaire — UNFPA - Fonds des Nations Unies pour la population
Affaires mondiales Canada
WGM Afrique
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Interventions de type projet
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: