Profil de projet — Renforcement de la nutrition et de l’immunisation - UNICEF



Aperçu 

CA-3-M013618003
41 000 000 $
UNICEF - Fonds des Nations Unies pour l'enfance (41122)
2013-03-22 - 2016-12-30
Fermé
Affaires mondiales Canada
MFM Enjeux Mondiaux & Développement

Pays / région 

• Sénégal (4,07%)
• Burundi (5,43%)
• Ouganda (10,06%)
• Mauritanie (7,18%)
• Soudan du Sud (1,39%)
• Madagascar (11,11%)
• Sierra Leone (6,88%)
• Tchad (6,06%)
• Zambie (3,80%)
• Tanzanie (9,13%)
• Bénin (7,45%)
• Congo, République démocratique du (18,74%)
• République centrafricaine (8,70%)

Secteur 

• Soins et services de santé de base :
Soins et services de santé de base (12220) (33,00%)
Nutrition de base (12240) (67,00%)

Marqueur politique 

• Égalité entre les sexes (activité non orientée)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Questions touchant les enfants (objectif principal)
• Questions touchant les jeunes (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)

Description 

Ce projet vise à améliorer le bien-être et la survie des enfants de moins de cinq ans dans 13 pays africains. Pour ce faire, on offre à des enfants des services de nutrition et de santé abordables essentiels à leur survie par l’entremise d’activités de sensibilisation semestrielles, aussi connues sous le nom de « Journées de la santé des enfants ». Ces activités permettent d’offrir des services de santé et de nutrition à des enfants qui, généralement, n’ont pas accès au système de soins de santé courant. Les trois principaux services offerts lors de ces activités sont l’apport de suppléments de vitamine A afin de prévenir la cécité et la mort prématurée, l’immunisation pour prévenir les maladies de l’enfance courantes et la fourniture de médicaments vermifuges afin d’améliorer la nutrition et la santé globale des enfants. Le projet permet également de collaborer avec les gouvernements des pays afin de les aider à intégrer ce type de démarche de sensibilisation dans leurs stratégies nationales en matière de santé et, ainsi, d’assurer leur viabilité à long terme. Le projet est mis en oeuvre au Bénin, au Burundi, à Madagascar, en Mauritanie, en Ouganda, en République centrafricaine, en République démocratique du Congo, au Sénégal, en Sierra Leone, au Soudan du Sud, en Tanzanie, au Tchad et en Zambie.

Résultats escomptés 

Parmi les résultats intermédiaires escomptés de ce projet : i) réaliser à grande échelle des interventions en matière de nutrition et d’immunisation par l’entremise des Journées de la santé des enfants et des services courants, et maintenir ce taux élevé de couverture; ii) accroître la prise en charge des activités.

Résultats atteints 

Parmi les résultats obtenus jusqu’à la fin du projet (décembre 2016) : 1) des plans de communication ont été mis en œuvre dans 13 pays pour appuyer l'introduction de nouveaux vaccins, et dans 46 pays pour l'introduction de vaccins antipoliomyélitiques inactivés (VPI) et de vaccins antipoliomyélitiques oraux (VPO) ; 2) appuyé la transition des vaccins antipoliomyélitiques oraux aux vaccins antipoliomyélitiques inactifs dans les systèmes de vaccination de routine de 74 pays sur 126 ; 3) élaboré, mis à l'essai et mis en œuvre des outils pour la gestion de bout en bout des stocks de vaccins et des directives en matière de surveillance des températures (10 pays) et mis en œuvre des évaluations efficaces pour la gestion des vaccins et des plans d'amélioration (19 pays) ; 4) soutenu la réponse à Ebola en développant une stratégie globale, une analyse de l'épidémie et un plan pour le développement des systèmes sanitaires, notamment l'assistance technique, et la mise au point d'un plan pour la relance de ces derniers ; 5) réalisé une étude systématique de l'impact des interventions dans les domaines de la nutrition, de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène (WASH), de l'éducation, de l'agriculture et de l'environnement bâti (l'espace humain dans lequel les gens vivent, travaillent et se récréent au quotidien) sur la santé des enfants ; 6) dans 11 pays sur 13, la couverture en vitamine A et en vermifuges (VASD) des enfants âgés entre 6 et 50 mois était supérieure à 80% en fin du projet. La couverture de base en matière de supplémentation variait de 54 à 100 %.

Budget et dépenses 


Budget original 0 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Pourcentages des pays par secteur
Type de financement Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Type de collaboration Bilatéral
Type d'aide Contributions à des programmes ou fonds à objectif spécifique gérés par des partenaires d'exécution
Date de modification :