Profil de projet — Faire du commerce un succès pour les femmes en Afrique de l'Est



Aperçu 

CA-3-P005606001
15 000 000 $
TradeMark East Africa
2018-03-29 - 2023-06-30
Actif
Affaires mondiales Canada
WGM Afrique

Pays / région 

• Sud du Sahara, régional (100,00%)

Secteur 

• Gouvernement et société civile, général : Élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles (15180) (45,00%)
• Politique commerciale et réglementations et ajustements lié au commerce : Facilitation du commerce (33120) (55,00%)

Marqueur politique 

• Égalité entre les sexes (objectif principal)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (objectif significatif)
• Développement du commerce (objectif principal)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Questions touchant les enfants (activité non orientée)
• Questions touchant les jeunes (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)

Description 

Ce projet vise à promouvoir le pouvoir économique des femmes commerçantes en Afrique de l'Est et à réduire la violence sexuelle et sexiste à leur égard. Le projet est axé sur la levée des contraintes qui limitent la participation des femmes commerçantes d'Afrique de l'Est aux activités économiques et au commerce transfrontalier. Les activités du projet comprennent : 1) création de coopératives et de plates-formes d'accès aux marchés pour les femmes commerçantes; 2) simplification, traduction et diffusion de la documentation sur les exigences commerciales pour les petits commerçants (dont la majorité sont des femmes); 3) sensibilisation des autorités frontalières au genre; 4) adoption de chartes sur le commerce transfrontalier sensibles aux questions de genre; 5) création de lieux de travail sûrs pour les femmes; 6) élaboration et mise en œuvre un mécanisme pour signaler la violence à l'égard des femmes; 7) appui technique aux femmes commerçantes dans les domaines du plaidoyer, du dialogue et du renforcement des services aux membres; 8) effectuer la collecte de données ventilées par sexe et mener des recherches factuelles sur les questions touchant les femmes commerçantes; 9) faire pression auprès des organismes publics.

Résultats escomptés 

Les résultats escomptés de ce projet comprennent : 1) réduction de 30 % des cas de violence à l'égard des commerçantes à certains postes frontaliers d'Afrique de l'Est; 2) augmentation de 15 % de la valeur commerciale des biens échangés par les femmes et accès accru aux marchés et aux services liés au commerce pour au moins 150 000 femmes; 3) amélioration des environnements politique, réglementaire et institutionnel pour appuyer les femmes dans le commerce.

Résultats atteints 

Parmi les résultats obtenus jusqu'en mars 2023 : 1) élaboration d’un indice d’autonomisation des femmes dans le commerce pour aider à évaluer les progrès réalisés pour atteindre le résultat ultime du projet; 2) création de 15 centres de ressources sur 15 ciblés, constituant des points clés pour l'accès aux informations commerciales et le signalement des cas de violence fondée sur le sexe; 3) facilité le commerce de 10 880 tonnes métriques de céréales, d'une valeur de 4 196 528 USD (cible: 5 000 tonnes métriques); 4) facilité l'adoption de sept nouvelles réglementations soutenant les femmes dans le commerce (cible: six réglementations); 5) facilité l'accès de 177 702 commerçantes aux nouveaux marchés et aux nouvelles opportunités commerciales (cible: 150 000 commerçantes); 6) aidé 22 766 femmes commerçantes transfrontalières appartenant à des associations, des groupements ou des coopératives à se lancer dans le commerce formel (cible: 20 000 commerçantes); 7) appuyé les associations de commerçantes à adopter neuf nouvelles recommandations et propositions (cible: 10 recommandations); 8) appuyé la mise en œuvre de 15 réformes qui prennent en compte de la dimension de genre (cible: 10 réformes); 9) facilité l'accès à l'information de 25 070 commerçantes grâce aux centres de ressources et à la plateforme numérique iSOKO établie au Burundi, au Kenya, au Rwanda, en Tanzanie et en Ouganda (cible : 15 000 commerçantes); 10) contribué à réduire de 34% les cas de violence et de harcèlement à l'encontre des commerçantes ciblées (cible: 30% de réduction).

Budget et dépenses 


Budget original 0 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Date de la transaction Type Valeur
09-08-2023 Déboursé 755 360 $
28-08-2023 Déboursé 1 018 918 $
11-01-2024 Déboursé 293 987 $
02-03-2024 Déboursé 903 246 $
Pourcentages des pays par secteur
Type de financement Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Type de collaboration Bilatéral
Type d'aide Interventions de type projet
Date de modification :