Profil de projet — Groupe de travail sur l’autonomisation des femmes pour l'Amérique latine et les Caraïbes

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

Groupe de travail sur l’autonomisation des femmes pour l'Amérique latine et les Caraïbes - Aperçu
CA-3-P005743001
699 968 $
OEA - Organisation des États Américains (XM-DAC-47079)
2018-08-09 - 2022-12-31
Actif
Pays / région • Indes occ., régional (30,00%)
• Amérique du Sud, régional (36,00%)
• Amérique N. & C., régional (34,00%)
Secteur • Gouvernement et société civile, général
Participation démocratique et société civile (15150) (20,00%)
• Gouvernement et société civile, général
Assemblées législatives et partis politiques (15152) (20,00%)
• Gouvernement et société civile, général
Droits de la personne (15160) (40,00%)
• Gouvernement et société civile, général
Élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles (15180) (20,00%)
Marqueur politique • Développement participatif/Bonne gouvernance (objectif significatif)
• Égalité entre les sexes (objectif principal)
• Questions touchant les jeunes (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Questions touchant les enfants (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
Description et résultats

Description

Le projet vise à accroître la representation et la participation politique des femmes à la prise de décisions publiques, à autonomiser et à renforcer les droits des femmes et des filles et à réduire l'écart entre les sexes en matière de leadership par un engagement et une coordination accrus des institutions interaméricaines et des Nations Unies (ONU) et des organisations régionales des droits des femmes. Les objectifs du Groupe de travail sur l’autonomisation des femmes pour l’Amérique latine et les Caraïbes sont les suivants : 1) aider collectivement les États membres à atteindre leurs objectifs communs en matière d’autonomisation et de leadership des femmes grâce à une coopération renforcée; 2) veiller à ce que les efforts institutionnels soient complémentaires; 3) combler les principales lacunes des politiques et des programmes grâce à une collaboration fondée sur des données probantes, et éventuellement mobiliser des fonds pour combler ces lacunes; 4)amplifier les initiatives existantes et les rendre plus accessibles aux groupes marginalisés, y compris les femmes autochtones, d'ascendance africaine, rurales, jeunes et LGBTI; 5) établir un ensemble coordonné de connaissances sur le leadership des femmes dans la région et produire un rapport sur leurs réalisations au Sommet des Amériques de 2021. Parmi les bénéficiaires figurent les parties prenantes participant aux activités de l'Équipe spéciale, telles que les représentants des États membres, les organisations de défense des droits des femmes, les établissements universitaires et de recherche, et le secteur privé. Les bénéficiaires indirects comprennent les femmes qui participent à des projets de leadership créés grâce au travail de l'Équipe spéciale.

Résultats escomptés

Les résultats escomptés de ce projet comprennent: 1) une meilleure coordination des principaux intervenants* dans le cadre des efforts visant à accroître l’autonomisation et les droits des femmes et des filles dans les Amériques (*institutions interaméricaines et onusiennes, États membres, société civile et organisations de femmes); 2) un engagement accru des institutions interaméricaines et onusiennes à accroître la participation des femmes au processus gouvernemental de prise de décisions dans les Amériques.

Résultats atteints

Parmi les résultats obtenus jusqu'en mars 2021 : 1) la diffusion d’une série de baladodiffusions pour connaître les différentes expériences et perspectives sur le leadership des femmes pendant la pandémie de COVID-19; 2) l’adoption d’une stratégie axée sur les médias sociaux soulignant les contributions des femmes dirigeantes appelant à l’action pour favoriser la participation des femmes à la prise de décisions; 3) la présentation de 25 témoignages ou récits sur des femmes menant des initiatives sociales et leurs réponses en première ligne à la pandémie de COVID-19; 4) l’obtention de neuf déclarations renforçant l’engagement en faveur du leadership et de l’autonomisation des femmes par des représentants du plus haut niveau des institutions partenaires du Groupe de travail; 5) la présentation par plusieurs groupes d’experts de haut niveau dans des forums internationaux, notamment la Commission de la condition de la femme des Nations Unies et le Sommet ibéro américain de 2021, des expériences de femmes occupant des postes de direction dans les Amériques.

Finances

Finances


Budget original 0 $
Décaissements prévus 117 852 $
Transactions
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

Groupe de travail sur l’autonomisation des femmes pour l'Amérique latine et les Caraïbes - Information reliée
Liens reliés
Site web du partenaire — OEA - Organisation des États Américains
Divulgation proactive
Affaires mondiales Canada
NGM Amériques
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Contributions à des programmes ou fonds à objectif spécifique gérés par des partenaires d'exécution
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: