Profil de projet — Renforcement des capacités des femmes sur la médiation des conflits électoraux en RDC



Aperçu 

CA-3-P006400001
301 459 $
Fonds pour les femmes congolaises
2018-07-11 - 2019-03-31
Fermé
Affaires mondiales Canada
IFM Sécurité internationale

Pays / région 

• Congo, République démocratique du (100,00%)

Secteur 

• Élections :
Élections (15151) (30,00%)
Organisations et mouvements de défense des droits des femmes et institutions gouvernementales (15170) (30,00%)
• Prévention et règlement des conflits, paix et sécurité : Dispositifs civils de construction de la paix, et de prévention et de règlement des conflits (15220) (40,00%)

Marqueur politique 

• Égalité entre les sexes (objectif principal)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Questions touchant les enfants (activité non orientée)
• Questions touchant les jeunes (activité non orientée)
• Réduction des risques de catastrophe (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
• Nutrition (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)

Description 

Le projet vise à contribuer à la consolidation de la paix en République démocratique du Congo (RDC), en passant par un engagement important des femmes dans un processus électoral apaisé. Le projet contribue à améliorer la participation des femmes dans la gestion des conflits électoraux et dans la promotion de l’éducation civique dans dix provinces. Les activités de ce projet comprennent : 1) renforcer les capacités de femmes leaders en gestion et en médiation des conflits électoraux; 2) organiser des ateliers de renforcement des capacités pour des femmes candidates ou candidates potentielles sur l’élaboration de stratégies de communication en période électorale, sur les différents instruments juridiques protégeant la femme ainsi que sur le plaidoyer; 3) organiser des missions de plaidoyers portant sur la nomination de femmes et de jeunes filles aux postes de prise des décisions; 4) subventionner des organisations féminines pour mettre en œuvre des projets portant sur la sensibilisation, la participation des femmes au processus électoral, la prévention et la gestion des conflits électoraux, l’observation électorale et le monitoring de la situation des femmes; 5) organiser des séances de renforcement des capacités en éducation civique et sur l’observation électorale pour des femmes et filles leaders.

Résultats escomptés 

Les résultats escomptés de ce projet comprennent : 1) accès accru aux instances de prise de décisions au profit des femmes candidates aspirantes aux élections nationales et provinciales en RDC; 2) sensibilisation accrue des autorités nationales, provinciales et des chefs traditionnels pour appuyer la participation significative des femmes dans les instances de prise de décisions; 3) accès accru pour les femmes et les hommes, incluant les jeunes femmes et jeunes hommes, aux forums de dialogue électoral organisés par les organisations féminines afin d’assurer le monitoring électoral et au besoin, la médiation des conflits électoraux dans dix provinces.

Résultats atteints 

Parmi les résultats obtenus jusqu'à la fin du projet (août 2019) : 1) identifié, documenté et débattu 64 conflits électoraux. Les membres des différentes paillottes de paix ont résolu tous les désaccords avec les femmes et filles médiatrices des conflits électoraux; 2) formé 56 femmes candidates aux élections législatives et provinciales du 30 décembre 2018 à l'élaboration de leur plan de campagne pour se présenter aux élections; 3) 16 organisations féminines basées dans les provinces de Haut Uélé, Ituri, Kinshasa, Kongo Central, Maniema, Nord-Kivu, Tanganyika, Tshopo, et Sud-Kivu ont reçu une subvention et mis en œuvre des projets sur la participation des femmes au processus électoral et prévention des conflits électoraux; 4) 437 femmes ont bénéficié directement des activités des projets subventionnés.

Budget et dépenses 


Budget original 0 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Date de la transaction Type Valeur
11-07-2018 Engagement 301 459 $
01-08-2018 Déboursé 107 837 $
07-02-2019 Déboursé 178 549 $
31-03-2019 Déboursé 15 073 $
Pourcentages des pays par secteur
Type de financement Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Type de collaboration Bilatéral
Type d'aide Interventions de type projet
Date de modification :