Profil de projet — Yellen - Droits et innovations en santé sexuelle et reproductive dans la région de Kayes au Mali



Aperçu 

CA-3-P006541001
20 198 232 $
CHUM - Centre Hospitalier de l'Université de Montréal (CA-CRA_ACR-3874294499)
2020-04-06 - 2025-02-28
Actif
Affaires mondiales Canada
WGM Afrique

Pays / région 

• Mali (100,00%)

Secteur 

• Politique/programmes en matière de population et gestion administrative :
Politique/programmes en matière de population et gestion administrative (13010) (25,00%)
Soins en matière de fertilité (13020) (25,00%)
Planification familiale (13030) (25,00%)
• Gouvernement et société civile, général : Élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles (15180) (25,00%)

Marqueur politique 

• Égalité entre les sexes (objectif principal)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Questions touchant les enfants (activité non orientée)
• Questions touchant les jeunes (activité non orientée)
• Réduction des risques de catastrophe (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
• Nutrition (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)

Description 

Le projet Yellen – ‘lumière’ en Bambara – vise à permettre aux femmes et adolescentes de Kayes, l’une des régions les plus pauvres et les moins bien desservies du Mali, de bénéficier de services de santé de qualité, d’améliorer leurs connaissances de leur santé et leurs droits sexuels et reproductifs et d’augmenter leur pouvoir décisionnel et leur capacité d’agir sur ceux-ci. Le projet utilise un modèle innovant de collaboration qui vise à harmoniser le travail des acteurs des services de santé aux niveaux étatiques, de la société civile (en particulier des groupes de femmes) et des collectivités décentralisées. Les activités du projet comprennent : 1) l’appui au ministère de la Santé et des Affaires sociales dans la mise en œuvre du Programme de développement socio-sanitaire, plus précisément en ce qui concerne l’amélioration de la santé et des droits sexuels et reproductifs; 2) la formation et l’octroi de ressources aux travailleurs de la santé afin qu’ils livrent des services de qualité répondant aux besoins spécifiques des femmes et des adolescentes; 3) la construction et réhabilitation de centres de santé communautaires et la fourniture d’équipement et d’intrants pour la livraison de services de santé sexuelle et reproductive, dont la planification familiale et les soins obstétricaux d’urgence. Le projet vise à atteindre plus de 540 000 femmes et adolescentes. Les équipes-cadres de trois directions régionales (santé, développement social et économie solidaire, promotion de la femme, de l’enfant et de la famille) et de sept districts sanitaires de Kayes sont également bénéficiaires. Au total, il est attendu que le projet bénéficie à 1 255 944 habitants de la région de Kayes, répartis dans 951 villages, avec une attention particulière à 300 villages.

Résultats escomptés 

Les résultats escomptés de ce projet comprennent : 1) pouvoir décisionnel accru des femmes et des adolescentes quant à leur santé et leurs droits sexuels et reproductifs, y compris la planification familiale; 2) offre accrue de services de qualité répondant aux besoins exprimés par les femmes et les adolescentes relatifs à la santé et aux droits sexuels et reproductifs, y compris les soins liés aux violences basées sur le genre, et la planification familiale; 3) leadership amélioré aux niveaux de la structure gouvernementale régionale et des équipes de cadres des districts dans la défense des droits en santé sexuelle et reproductive, la promotion de l’égalité des genres et la lutte contre les violences basées sur le genre.

Résultats atteints 

Parmi les résultats obtenus jusqu’au 31 mars 2023 : 1) capacités renforcées de 18 comités de femmes utilisatrices de services de santé en leadership, santé communautaire, égalité des genres, lutte contre les violences basées sur le genre, planification familiale, droits en santé sexuelle et reproductive et communication; 2) 30 écoles des maris créées afin de regrouper des hommes mariés identifiés par les communautés en vue de trouver des solutions en faveur d’un meilleur accès des femmes et des enfants aux services de santé et de promouvoir l’égalité des genres; 3) 47 comités locaux et communaux d'orientation et de suivi des violences basées sur le genre renforcées afin de prendre en charge la sensibilisation ainsi que le recensement et la gestion de cas de violences basées sur le genre; 4) 109 personnes (dont 10 femmes) formées en audit de décès maternels et néonataux; 5) 28 équipes socio-sanitaires des districts d'intervention formées à la collecte et l'analyse de données désagrégées selon le sexe et l'âge.

Budget et dépenses 


Budget original 0 $
Décaissements prévus 4 078 024 $
Transactions
Date de la transaction Type Valeur
24-10-2023 Déboursé 1 385 382 $
Pourcentages des pays par secteur
Type de financement Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Type de collaboration Bilatéral
Type d'aide Interventions de type projet
Date de modification :