Profil de projet — Éducation pour les filles touchées par la crise dans l'est de la RDC

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

Éducation pour les filles touchées par la crise dans l'est de la RDC - Aperçu
CA-3-P006960001
8 200 000 $
Save the Children Canada (XM-DAC-22502)
2020-02-26 - 2023-06-30
Actif
Pays / région • Congo, République démocratique du (100,00%)
Secteur • Éducation, niveau non spécifié
Politique de l'éducation et gestion administrative (11110) (15,00%)
• Éducation, niveau non spécifié
Équipements scolaires et formation (11120) (25,00%)
• Éducation, niveau non spécifié
Formation des enseignants (11130) (20,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité
Politique/programmes en matière de population et gestion administrative (13010) (5,00%)
• Eau et assainissement
Assainissement - dispositifs de base (14032) (10,00%)
• Gouvernement et société civile, général
Élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles (15180) (25,00%)
Marqueur politique • Questions touchant les jeunes (objectif significatif)
• Égalité entre les sexes (objectif principal)
• Questions touchant les enfants (objectif significatif)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Nutrition (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
• Réduction des risques de catastrophe (activité non orientée)
Description et résultats

Description

Le projet vise à favoriser la réinsertion, dans un système scolaire plus sûr, d’enfants ayant vécu de la violence sexuelle et fondée sur le genre dans des communautés marginalisées et touchées par des conflits dans le Nord-Kivu et le Sud-Kivu, dans l’Est de la République démocratique du Congo. Le projet vise à améliorer l'accès des filles à l'éducation et à renforcer les systèmes éducatifs pour qu'ils soient sensibles aux questions de genre. Le projet vise également à fournir un soutien psychosocial, émotionnel et matériel immédiat afin de réintégrer à l'école les enfants ayant survécu à la violence sexuelle et sexiste. Le projet cherche à s'attaquer aux normes néfastes et à l'inégalité entre les sexes au niveau du ménage, de l'école et de la communauté en promouvant des normes positives en matière de genre. Les activités du projet comprennent : 1) fournir un soutien social et affectif, ainsi qu’un appui matériel et financier à 900 survivants d’actes de la violence sexuelle et fondée sur le genre et à d’autres filles et garçons vulnérables afin qu’ils puissent recevoir une éducation formelle et non formelle; 2) donner de la formation à 780 leaders du secteur de l’éducation ou membres des structures de gouvernance scolaire (comités d’administration des écoles, associations de parents et d’élèves) sur des normes sociales positives et l’établissement dans les écoles d’un milieu sûr, inclusif et adapté aux besoins des filles; 3) renforcer la capacité de 1 445 enseignants (dont 466 sont des femmes) de dispenser un enseignement inclusif pour les filles, y compris celles ayant vécu de la violence sexuelle et fondée sur le genre, qui est adapté à leurs besoins et propre à renforcer leur protection. Le projet vise à rejoindre environ 30 675 bénéficiaires directs, dont 14 025 filles et 14 025 garçons âgés entre 6 et 16 ans, et 720 filles et 180 garçons ayant vécu de la violence sexuelle et fondée sur le genre. Le projet vise aussi à rejoindre environ 87 600 bénéficiaires indirects en leur communiquant des messages clés pour mieux les sensibiliser et améliorer leurs attitudes à l’égard de l’éducation des filles.

Résultats escomptés

Les résultats escomptés de ce projet comprennentt : 1) un accès équitable accru pour les filles et les adolescentes, y compris les survivantes de la violence sexuelle et fondée sur le genre, à des possibilités d'apprentissage formel et non formel sûres, de qualité et inclusives; 2) l'amélioration de la qualité, de la sécurité et de la sensibilité aux questions de genre des environnements d'apprentissage, afin de protéger et de retenir les filles et les adolescentes, y compris les survivantes de la violence sexuelle et fondée sur le genre; 3) un engagement accru des acteurs étatiques et non étatiques à donner la priorité à une éducation des filles qui tienne compte de la dimension de genre et qui soit sûre, et à réduire la violence sexuelle et fondée sur le genre au niveau des districts et au niveau national.

Résultats atteints

Parmi les résultats obtenus jusqu’en mars 2022 : 1) l’intégration de 433 enfants (dont 245 filles et 188 garçons) en situation de décrochage scolaire dans les centres de rattrapage scolaires disponibles; 2) la réintégration de 3 022 enfants (dont 1 540 filles et 1482 garçons) au sein du système scolaire; 3) la formation de 100 animateurs et encadreurs (dont 34 femmes et 66 hommes) afin de les outiller et d’améliorer la qualité de l’enseignement adapté; 4) la formation de 536 enseignants (dont 197 femmes et 339 hommes) sur la protection, la prise en charge psychosociale et la violence basée sur le genre. Une collaboration accrue a été notée entre les enseignants des écoles partenaires et les Réseaux communautaires de protection pour faciliter le référencement et l’identification des cas de protection; 5) la participation de 91 Officiers de haut rang (dont 23 femmes et 68 hommes) à des sessions de formation sur le droit international humanitaire et la protection des enfants et des écoles; 6) la facilitation de 2 097 échanges à distance par l’organisation Geneva Call ciblant les acteurs armés non étatiques; 7) la formation de 464 membres des réseaux communautaires de protection (dont 232 hommes et 232 femmes) sur les différents thèmes notamment sur la protection de l’enfant, la violence sexuelle et basée sur le genre et le soutien psychosocial.

Finances

Finances


Budget original 1 050 000 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

Éducation pour les filles touchées par la crise dans l'est de la RDC - Information reliée
Liens reliés
Site web du partenaire — Save the Children Canada
Divulgation proactive
Affaires mondiales Canada
WGM Afrique
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Interventions de type projet
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: