Profil de projet — Pour chaque fille, le droit à l’éducation en Côte d'Ivoire



Aperçu 

CA-3-P007018001
6 050 000 $
UNICEF - Fonds des Nations Unies pour l'enfance (41122)
2019-09-11 - 2024-01-31
Actif
Affaires mondiales Canada
WGM Afrique

Pays / région 

• Côte-d'Ivoire (100,00%)

Secteur 

• Éducation de base : Enseignement primaire (11220) (30,00%)
• Enseignement secondaire :
Enseignement secondaire (11320) (30,00%)
Formation professionnelle (11330) (20,00%)
• Organisations et mouvements de défense des droits des femmes et institutions gouvernementales :
Organisations et mouvements de défense des droits des femmes et institutions gouvernementales (15170) (10,00%)
Élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles (15180) (10,00%)

Marqueur politique 

• Égalité entre les sexes (objectif principal)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Questions touchant les enfants (objectif principal)
• Questions touchant les jeunes (objectif significatif)
• Réduction des risques de catastrophe (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
• Nutrition (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)

Description 

Le projet vise à augmenter le taux d’achèvement scolaire de 32 700 filles et adolescentes âgées de 10 à 18 ans, principalement dans les régions de Tonkpi, Tchologo et Bounkani et le district d’Abidjan en Côte d'Ivoire. Cela se fait grâce à un accès accru des filles et des adolescentes à l’éducation ainsi que l’offre d’une éducation sensible au genre, sécuritaire et inclusive. Le projet permet également aux adolescentes déscolarisées en raison du conflit de réintégrer le système éducatif au niveau de la formation professionnelle afin de leur assurer un avenir durable. Les activités du projet comprennent : 1) produire et diffuser l’émission télévisée Voix des jeunes pour promouvoir le droit des filles à l’éducation et pour amener les communautés à revendiquer ce droit; 2) former 385 enseignants sur le genre et la pédagogie active pour prendre en compte les besoins sexospécifiques; 3) appuyer les établissements de formation professionnelle et technique dans l’offre et la promotion de formations aux adolescentes non-scolarisées dans des domaines non-traditionnels.

Résultats escomptés 

Les résultats escomptés de ce projet comprennent : 1) accès et maintien équitable accru des filles à l’éducation et aux opportunités d’apprentissage sécuritaires, de qualité et inclusives; 2) prestation équitable, coordonnée et améliorée d’une éducation formelle de qualité et sensible au genre, de la petite enfance jusqu’à la fin du secondaire pour les filles; 3) prestation équitable accrue d’une formation technique et professionnelle de qualité, sensible au genre, pour les adolescentes, incluant les adolescentes non-scolarisées.

Résultats atteints 

Parmi les résultats obtenus jusqu’en mars 2023 : 1) accès pour 2 344 jeunes filles en difficulté d’apprentissage à des programmes personnalisés de réussite scolaire; 2) construction de 140 latrines séparées pour les filles; 3) offre aux parents et prestataires de soins de 104 304 enfants d'un soutien communautaire en matière de santé mentale et psychosociale; 4) participation de 1 247 097 enfants, dont 568 149 filles, à des programmes formels ou non formels d’apprentissage précoce et pré-primaires, pendant la fermeture des écoles en période d’urgence; 5) formation de 41 agents des structures responsables des statistiques sur la collecte, le suivi et l'analyse des données sur l'éducation des filles; 6) sensibilisation de 258 728 personnes, dont92 749 filles et 65 600 garçons, à la protection et à la scolarisation des filles, grâce à l’appui de 168 centres sociaux; 7) prise en charge de plus de 5 000 enfants victimes de violences, d'abus et d'exploitation notamment 3 978 filles et 1 996 garçons.

Budget et dépenses 


Budget original 0 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Date de la transaction Type Valeur
17-01-2024 Déboursé 725 000 $
Pourcentages des pays par secteur
Type de financement Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Type de collaboration Bilatéral
Type d'aide Interventions de type projet
Date de modification :