Profil de projet — Milieux d’apprentissage sécuritaires et stimulants pour l’éducation des filles (PLANE)



Aperçu 

CA-3-P007054001
13 050 000 $
UNICEF - Fonds des Nations Unies pour l'enfance (41122)
2019-09-13 - 2023-09-30
Actif
Affaires mondiales Canada
NGM Amériques

Pays / région 

• Honduras (35,00%)
• Guatemala (35,00%)
• El Salvador (30,00%)

Secteur 

• Enseignement primaire :
Enseignement primaire (11220) (15,00%)
Éducation pour une meilleure qualité de vie pour les jeunes et les adultes (11231) (15,00%)
Éducation de la petite enfance (11240) (15,00%)
• Éducation : Enseignement secondaire - Premier cycle (11260) (15,00%)
• Politique en matière de population/santé et fertilité : Politique/programmes en matière de population et gestion administrative (13010) (20,00%)
• Gouvernement et société civile, général : Élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles (15180) (20,00%)

Marqueur politique 

• Égalité entre les sexes (objectif principal)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Questions urbaines (objectif significatif)
• Désertification (activité non orientée)
• Questions touchant les enfants (objectif principal)
• Questions touchant les jeunes (objectif principal)
• Réduction des risques de catastrophe (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (objectif significatif)
• Questions touchant les personnes handicapées (objectif significatif)
• Nutrition (objectif significatif)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)

Description 

Le projet «Milieux d’apprentissage sécuritaires et stimulants pour l’éducation des filles» (PLANE) vise à éliminer les obstacles auxquels sont confrontées les filles au Salvador, au Guatemala et au Honduras, à l’école et dans leur vie quotidienne. Cela se fait en s'assurant qu'elles ont accès à un milieu qui leur offre protection et sécurité, à la fois physique et psychologique, ainsi que des opportunités d'apprentissage. Le projet vise également à garantir que les jeunes filles et les adolescentes non scolarisées, à risque d'abandon scolaire, déplacées internes et migrantes de retour au pays, puissent poursuivre leur éducation, sans interruption, en offrant des opportunités d'apprentissage flexibles, pertinentes et alternatives. Un élément essentiel de la méthode est que l'apprentissage alternatif conduise à des certificats reconnus et permette la réintégration à la scolarité formelle ou à un emploi sécuritaire. Bien que le projet vise d’abord les jeunes filles et les adolescentes, les politiques et plusieurs activités qui leur sont bénéfiques peuvent aussi l’être aux garçons : des enseignants bien formés, des méthodes d’enseignement inclusives et intégrant une perspective de genre au bénéfice de tous les apprenants, des programmes scolaires de qualité et pertinents, la création de milieux d’apprentissage sûrs pour tous les enfants et adolescents. Les activités de ce projet comprennent: 1) la création d’espaces d’apprentissage sécuritaires; 2) l'établissement et le renforcement d’espaces sécuritaires qui favorisent le bien-être émotionnel et social des filles via l’accès à du personnel qualifié, à des échanges entre pairs, à de l’orientation vers des services de protection et d’apprentissage alternatif; 3) le renforcement de l’autonomisation des filles afin qu’elles puissent accéder aux services de soutien disponibles, en plus de connaître leurs droits et de les exercer. Ce projet vise 180 600 personnes de moins de 18 ans (126 420 filles et 54 180 garçons), 31 326 enseignants, fonctionnaires du ministère de l’Éducation et membres de comités d’éducation.

Résultats escomptés 

Les résultats escomptés de ce projet comprennent : 1) l’accès équitable accru, pour les filles et les adolescentes* à des milieux d’apprentissage sûrs, protecteurs, inclusifs et adaptés aux besoins; 2) l’accès équitable accru pour les filles et les adolescentes* à des opportunités d'apprentissage alternatives flexibles, pertinentes et de qualité; 3) des systèmes éducatifs renforcés, des politiques inclusives, des stratégies flexibles et des ressources financières qui garantissent une éducation sûre, inclusive et de qualité pour les filles et les adolescentes*. *comprend les filles et les adolescentes marginalisées, incluant celles qui sont handicapées, déplacées internes, migrantes ou réfugiées, membres de la communauté LGBTI (lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres et intersexuées) et jeunes mères.

Résultats atteints 

Parmi les résultats obtenus jusqu'en décembre 2021 : 1) les filles et les adolescentes* ont augmenté leurs capacités à accéder à des opportunités d'apprentissage protectrices dans la communauté; 2) les filles et les adolescentes ont augmenté leurs capacités à accéder à des modalités d'apprentissage alternatives, flexibles et pertinentes qui mènent à une certification; 3) les communautés où il y a une forte incidence de violence ont amélioré leurs connaissances, leur sensibilisation et leurs compétences pour faire face à la violence, aux menaces et à la violence basée sur le genre à l'école contre les élèves et les enseignants; 4) 135 écoles ont mis en œuvre des changements pour créer des espaces accueillants afin de répondre aux besoins spécifiques des filles et des adolescents, y compris des installations pour l'hygiène menstruelle et pour l'attention psychosociale, et des réaménagements pour prévenir la violence; 5) formation de 19 093 enseignants et animateurs pour fournir une santé mentale et un soutien psychosocial; 6) 7 034 adolescents ont signalé des changements positifs dans leur capacité à faire face à la crise et à promouvoir la résilience; 7) formation de 719 éducateurs et animateurs sur l'apprentissage flexible. Des modalités de transition et d'éducation alternative ont également été mises en œuvre; 8) 18 115 éducateurs, animateurs, membres de la famille, autorités locales et organisations communautaires ont été formés aux mécanismes de protection et aux activités de renforcement de la résilience pour les adolescents et les jeunes.

Budget et dépenses 


Budget original 0 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Pourcentages des pays par secteur
Type de financement Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Type de collaboration Bilatéral
Type d'aide Interventions de type projet
Date de modification :