Profil de projet — Ma santé, mon choix - Appui au Fonds commun en santé au Soudan du Sud pour COVID-19

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

Ma santé, mon choix - Appui au Fonds commun en santé au Soudan du Sud pour COVID-19 - Aperçu
CA-3-P007169002
4 500 000 $
Gouvernement du Royaume-Uni - DFID - Ministère du Développement international
2020-07-09 - 2021-03-31
Actif
Pays / région • Soudan du Sud (100,00%)
Secteur • Santé
Contrôle du COVID-19 (12264) (100,00%)
Marqueur politique • Égalité entre les sexes (objectif principal)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Questions touchant les enfants (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (activité non orientée)
• Questions touchant les jeunes (activité non orientée)
• Nutrition (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
• Réduction des risques de catastrophe (activité non orientée)
Description et résultats

Description

En tant que principal fournisseur de soins de santé au Soudan du Sud, le Fonds commun en santé est en première ligne de la lutte contre le coronavirus (COVID-19). Par le biais de ce projet, la contribution du Canada vise à garantir que les travailleurs et les établissements de santé soutenus sont correctement équipés pour répondre à la transmission du virus et s’en protéger. Le projet soutient également la promotion de la santé publique et l’éducation pour aider à prévenir la propagation de la COVID-19. Avec l’appui du Canada, du Royaume-Uni, de la Suede, des États-Unis, de l'Union Européenne, et du Gavi: l'alliance du vaccine, le Fonds commun en santé soutient la prestation de services de base en matière de santé et de nutrition dans des hôpitaux, des établissements de santé et des collectivités de huit des dix anciens États du Soudan du Sud. La contribution du Canada au Fonds commun pour la santé aide à appuyer l'habilitation des femmes et des filles à accéder à des services de santé de qualité, y compris des services de santé sexuelle et génésique, sans discrimination, coercition et violence. Pour ce faire, il faut veiller à ce que des services de santé de qualité qui tiennent compte des sexospécificités, notamment des services de la santé et les droits sexuels (SDS), soient offerts dans les établissements et communautés. Il faudra également accroître les connaissances sur la santé et les droits sexuels et reproductifs (SDSR) et promouvoir des attitudes et des pratiques positives afin de soutenir l’action et le pouvoir décisionnel des femmes et des filles. Ce projet s’ajoute à l’aide accordée antérieurement au Fonds commun en santé et s’inscrit dans le cadre de l’engagement pris par le Canada d’améliorer la santé génésique et les droits connexes des femmes et des enfants.

Résultats atteints

Parmi les résultats obtenus jusqu'en décembre 2020 : 1) aidé 50 % des établissements de santé subventionnés (396) à avoir du personnel formé à repérer et à gérer la violence fondée sur le genre, une augmentation de 28 % par rapport à l’année précédente; 2) fourni un soutien menant à 61 201 accouchements qui ont eu lieu dans un établissement de santé en présence d’une accoucheuse qualifiée, une augmentation de 48 % par rapport à la même période de neuf mois de l’année précédente; 3) aidé 57 750 personnes à devenir de nouveaux adeptes des méthodes modernes de planification familiale, une augmentation de 18 % par rapport à la période de douze mois précédente; 4) soutenu l’accès de 7 065 femmes aux soins après l’avortement, une augmentation de 113 % par rapport à l’année précédente; 5) atteint 968 827 membres de la collectivité avec une formation en matière de santé publique dans le cadre de séances de santé familiale, notamment sur la santé et les droits sexuels et reproductifs et sur la violence fondée sur le sexe; 6) formé 4 608 travailleurs de la santé à la sécurité liée au coronavirus (COVID-19), à l’utilisation de l’ÉPI, à la détection, au traitement ou à la surveillance des cas de COVID-19; 7) amélioré l’infrastructure d’eau, d’assainissement et d’hygiène dans 112 établissements de santé; 8) distribué 2 031 ressources adaptées aux personnes peu alphabétisées à l’appui des soins à domicile des membres de la famille présentant des cas présumés de COVID-19. L’ensemble de ces résultats a contribué à accroître la disponibilité et l’accessibilité de services de santé de qualité, tenant compte de la dimension de genre, au Soudan du Sud, et à améliorer les connaissances en matière de santé et de droits sexuels et reproductifs, afin que les femmes et les filles puissent exercer leur droit à la santé.

Finances

Finances


Budget original 4 500 000 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Date de la transaction Type Valeur
09-07-2020 Engagement 4 500 000 $
16-07-2020 Déboursé 4 500 000 $
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

Ma santé, mon choix - Appui au Fonds commun en santé au Soudan du Sud pour COVID-19 - Information reliée
Activités reliées
Ma santé, mon choix - Appui au Fonds commun en santé au Soudan du Sud
Liens reliés
Divulgation proactive
Affaires mondiales Canada
WGM Afrique
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Fonds communs/financements groupés
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: