Profil de projet — Réponse à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle en situation de pandémie de la COVID-19 au Mali

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

Réponse à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle en situation de pandémie de la COVID-19 au Mali - Aperçu
CA-3-P009441001
15 000 000 $
PAM - Programme alimentaire mondial (XM-DAC-41140)
2021-01-29 - 2023-01-31
Actif
Pays / région • Mali (100,00%)
Secteur • Santé de base
Nutrition de base (12240) (10,00%)
• Eau et assainissement
Assainissement - dispositifs de base (14032) (19,00%)
• Agriculture
Développement agricole (31120) (53,00%)
• Intervention d'urgence
Aide alimentaire d'urgence (72040) (9,00%)
• Intervention d'urgence
Coordination des secours et services de soutien et de protection (72050) (9,00%)
Marqueur politique • Égalité entre les sexes (objectif significatif)
• Questions touchant les jeunes (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Questions touchant les enfants (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (activité non orientée)
• Nutrition (objectif significatif)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
• Réduction des risques de catastrophe (activité non orientée)
Description et résultats

Description

Dans un contexte où l'insécurité alimentaire s'est aggravée en raison de la pandémie de la maladie du coronavirus (COVID-19), ce projet vise à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à renforcer la résilience, la cohésion sociale et les moyens de production des populations vulnérables, particulièrement les femmes, les jeunes et les déplacés internes, dans les régions de Kayes, Gao, Mopti et Tombouctou. Les activités du projet comprennent : 1) distribuer une assistance alimentaire en nature ou sous forme de transfert monétaire; 2) former les petits producteurs en commercialisation et conservation pour réduire les pertes alimentaires; 3) former les populations vulnérables sur les bonnes pratiques alimentaires et nutritionnelles; 4) développer des initiatives communautaires visant à accroitre la demande d’aliments à haute valeur nutritive (caravane, émission de radio, foire communautaire, etc.; 5) renforcer les capacités des populations sur les techniques de transformation, de conservation et d’utilisation pour stimuler la consommation des productions locales; 6) créer ou renforcer des groupements féminins et de jeunes pour organiser des activités communautaires; 7) investir dans la protection des mécanismes de survie et la réhabilitation des infrastructures communautaires, tels que l’installation de forages maraîchers et/ou pastoraux, la protection des espaces pastoraux, l’aménagement d’aires de production maraîchère ou céréalière, l’installation de citernes de stockage d’eau etc.; 8) soutenir la coordination et la gouvernance du secteur de la sécurité alimentaire et le transfert de compétences aux acteurs locaux du niveau national et décentralisé. Les bénéficiaires directs sont plus de 138 000 personnes, dont 60% de femmes, des régions de Kayes, Gao, Mopti et Tombouctou.

Résultats escomptés

Les résultats escomptés de ce projet comprennent : 1) sécurité alimentaire accrue et protection des moyens d’existences assurés des personnes et des ménages vulnérables (femmes, hommes et jeunes) des régions d’intervention du projet; 2) pratiques alimentaires et nutritionnelles améliorées pour les femmes, les jeunes et les enfants (entre zéro et cinq ans) dans les ménages des régions d’intervention du projet; 3) coordination améliorée de la réponse aux besoins immédiats, relèvement et cohésion sociale renforcées des populations vulnérables en particulier les femmes.

Résultats atteints

Parmi les résultats obtenus jusqu’en (juin) (2022) : 6370 personnes (3241 femmes, 3129 hommes) ont été assisté dans la région de Kayes, Tombouctou et Hamzakoma à travers des activités de distribution d’intrants agricoles qui ont porté sur les semences vivrières, les engrais, les semences maraichères, les kits maraichers. Les répartitions entre les villages ont été faites en collaboration avec les services techniques et le comité communal. Les distributions entre les ménages vulnérables bénéficiaires ont été assurées par les comités villageois de sélection sous la supervision des agents du projet. Le PAM et la Fao, avec l’appui de leurs partenaires de mise en œuvre ont également offert à 2913 ménages vivant à Gao, Mopti, Tombouctou, Ménaka et Kayes ont reçu une enveloppe de cash pour subvenir aux besoins immédiats conditionnés et pour la création d’actifs. Un total de 78,012,564 CFA a été repartie avec l’appui du partenaire Wizall.

Finances

Finances


Budget original 0 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

Réponse à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle en situation de pandémie de la COVID-19 au Mali - Information reliée
Liens reliés
Site web du partenaire — PAM - Programme alimentaire mondial
Divulgation proactive
Affaires mondiales Canada
WGM Afrique
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Contributions à des programmes ou fonds à objectif spécifique gérés par des partenaires d'exécution
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: