Profil de projet — Améliorer la santé des mères et des enfants au Burkina Faso

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

Améliorer la santé des mères et des enfants au Burkina Faso - Aperçu
CA-3-S065374001
2 040 610 $
EUMC - Entraide universitaire mondiale du Canada (CA-CRA_ACR-3119304848)
2012-03-01 - 2015-05-31
Fermé
Pays / région • Burkina-Faso (100,00%)
Secteur • Santé, général
Éducation et formation médicales (12181) (46,00%)
• Santé de base
Éducation sanitaire (12261) (54,00%)
Marqueur politique • Développement participatif/Bonne gouvernance (objectif significatif)
• Questions touchant les enfants (objectif significatif)
• Questions touchant les jeunes (objectif significatif)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Égalité entre les sexes (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
Description et résultats

Description

Ce projet vise l’amélioration de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants des districts de santé de Koudougou, Gayéri, Manni et Solenzo au Burkina Faso. Le projet se concentre sur l’amélioration des systèmes de santé existants en développant les capacités des centres de santé et de promotion sociale locaux qui couvrent 107 villages. Le projet améliore les connaissances et les compétences du personnel de santé local et améliore l’accès à des aliments nutritifs pour les mères et les enfants. Rejoignant 80 000 nouveau-nés et 125 000 femmes enceintes et mères, le projet est conçu pour former 200 médecins, infirmières et sages-femmes en matière de santé reproductive et de gestion de services de santé et de nutrition. Entraide universitaire mondiale Canada réalise ce projet en partenariat avec le Conseil burkinabé d’appui aux associations et ONG de lutte contre le VIH/sida (BURCASO) et le Centre d’information de conseil et de documentation sur le sida et la tuberculose. Ce projet fait partie de l’engagement du Canada en matière de santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

Résultats atteints

Résultats escomptés Les résultats intermédiaires escomptés de ce projet comprennent : des capacités institutionnelles améliorées des districts sanitaires et des services de santé communautaire en matière de santé des mères et des enfants; une qualité et utilisation des services de santé maternelle, néo-natale et infantile accrues; et un changement de comportement significatif chez les membres (h/f) des communautés en particulier au niveau nutritionnel. Progrès et résultats obtenus Parmi les résultats obtenus à la fin du projet (mai 2015) : les des capacités institutionnelles des districts sanitaires et des services de santé communautaire en matière de santé des mères et des enfants se trouvent améliorées grâce à : (1) des sessions de formation, comprenant des stratégies et des outils pour le renforcement des capacités adaptés aux besoins identifiés qui prenaient en compte des référentiels nationaux (Ministère de la Santé) et internationaux (OMS, UNICEF, etc.); (2) des formations en informatique au profit des gestionnaires et des agents administratifs et financiers des services de santé et des partenaires, formant ainsi 13 personnes (03 femmes et 10 hommes) provenant des districts sanitaires (2 par district), de la Direction régionale de santé de l’Est (01), du bureau du CECI/EUMC (02), de BURCASO (1), et du CICDOC (1) et 31 agents de santé (22 infirmier-è-s, 07 sages-femmes et 2 médecins); (3) la distribution d’équipements médicaux techniques, logistiques, audio visuels et des matériaux de démonstration culinaires (834 dotations) selon les priorités identifiées lors de l’étude de données de base. Au total, 122 services de santé ont bénéficié de matériels médicaux techniques et logistiques. La qualité et utilisation des services de santé maternelle, néo-natale et infantile ont été accrues grâce au : (1) renforcement des compétences de 825 agents de santé sur les thèmes prioritaires identifiés (Accueil et communication en milieu de soins, prise en charge intégrée des maladies de l’enfant, genre et santé de la reproduction, soins obstétricaux, néonataux d’urgence, prise en charge des urgences pédiatriques, communication interpersonnelle, etc. ); (2) à la mise en place de 7 cellules d’assurance de la qualité dans les 4 districts sanitaires et des membres formés à leur fonctionnement. Un changement de comportement significatif chez les membres (h/f) des communautés en particulier au niveau nutritionnel a été atteint entre autres grâce à une Campagne radio participative (CRP) de Radio Rurales International avec Radio Palabre de Koudougou, permettant de diffuser 41 thèmes de sensibilisation, en 3 langues locales et rejoindre environ 466 000 personnes sur une population du district sanitaire de Koudougou de 505 206 habitants; soit 92% de la population. Les thèmes ont portés sur : la bouillie enrichie, le lait maternel (le colostrum), l’allaitement maternel exclusif, les interdits alimentaires, la fréquentation des services de santé, etc. La collaboration avec les autres radios locales dans les trois autres districts a permis de réaliser 57 émissions et 90 spots publicitaires en langues locales. Les activités de sensibilisation en nutrition du projet on directement touché 613 843 personnes dont 75% de femmes par des activités. Ces activités de sensibilisation ont porté sur : la sensibilisation et le plaidoyer auprès des autorités administratives et les leaders coutumiers sur la nutrition et l’alimentation de la femme enceinte, les actions essentielles en nutrition à l’intention des mères d’enfants, la sensibilisation sur l’allaitement exclusif et l’alimentation de la femme enceinte, les signes de danger de la grossesse, de l’accouchement et les avantages de la consultation prénatale, etc. Les résultats de l’évaluation finale du projet en 2014, indiquent des améliorations dans les quatre districts sanitaires par rapport à la situation de départ. Par exemple : (1) les pratiques d’allaitement à la naissance sont en nette amélioration dans les quatre districts sanitaires d’intervention. Une moyenne de 83% des enfants des quatre districts sanitaires recevaient le colostrum en 2012 contre 95% en fin 2013; (2) le taux de consultations prénatales des femmes enceintes est en augmentation dans les quatre districts sanitaires : 73% en 2012 contre 95% en fin 2013 et le taux de consultation post natal en amélioration dans les quatre districts sanitaires : 88% en 2012 contre 95% en fin 2013. En outre le projet a permis la valorisation des compétences locales, l’amélioration qualitative et quantitative du fonctionnement des services de santé des districts et l’amélioration de la gouvernance et la participation des usagers au sein des formations sanitaires notamment par le renforcement des comités de gestion communautaire des systèmes de santé recommandée par l’Initiative de Bamako.

Finances

Finances


Budget original 0 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Date de la transaction Type Valeur
25-04-2016 Déboursé 102 007 $
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

Améliorer la santé des mères et des enfants au Burkina Faso - Information reliée
Liens reliés
Site web du partenaire — EUMC - Entraide universitaire mondiale du Canada
Divulgation proactive
Affaires mondiales Canada
KFM Partenariats innovation et develop
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Personnel du pays donneur
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: