Profil de projet — Réponse à des besoins importants en matière de soins de santé et de nutrition au Kenya



Aperçu 

CA-3-S065381001
1 592 205 $
Université du Manitoba (CA-CRA_ACR-0010011113)
2012-02-17 - 2015-08-31
Fermé
Affaires mondiales Canada
KFM Partenariat&Ops dével international

Pays / région 

• Kenya (100,00%)

Secteur 

• Soins et services de santé de base :
Soins et services de santé de base (12220) (50,00%)
Nutrition de base (12240) (50,00%)

Marqueur politique 

• Égalité entre les sexes (activité non orientée)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (objectif significatif)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Questions touchant les enfants (objectif principal)
• Questions touchant les jeunes (objectif significatif)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)

Description 

Ce projet contribue à la réduction du taux de mortalité des mères, des nouveau-nés et des enfants en utilisant une approche intégrée pour répondre aux besoins en services de santé et de nutrition des populations vulnérables du comté de Taita Taveta, dans l’Est du Kenya. Le projet aidera 3 000 femmes enceintes et leurs familles en se concentrant sur l’amélioration de l’état alimentaire critique des femmes enceintes ;en améliorant la qualité des services pour les femmes enceintes et les nouveau-nés, ainsi que transferant des connaissances en matière de conception et de mise en œuvre de programmes. Les activités comprennent des consultations locales pour déterminer les besoins critiques en nutrition et en santé pour les mères, les nouveau-nés et les enfants ; l’éducation et la mobilisation communautaire ; la formation des fournisseeurs de soins de santé ; et la distribution de matériel sur la nutrition à l’intention des femmes en âge de procréer, enceintes ou suite à leur grossesse ainsi que les nouveau-nés. L’Université du Manitoba réalise ce projet en partenariat avec les Pwani Christian Community Services et le Christian Reformed World Relief Committee (CRWRC) du Kenya. Ce projet fait partie de l’engagement du Canada en matière de santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. La contribution maximale de l'ACDI pour ce projet comprend 10 000 $ à des fins de suivi

Résultats escomptés 

Les résultats intermédiaires escomptés comprennent : 1) une augmentation de la prise adéquate de nutriments essentiels chez les femmes et enfants vulnérables vivant dans la région littorale du Kenya; 2) utilisation accrue des services de santé maternels, néonatals et soins pédiatriques essentiels par les femmes et enfants vulnérables vivant dans la région littorale du Kenya; 3) programmes et politiques améliorées pour élargir l’accès à l’ensemble de nutriments essentiels et aux services de santé des mères, des nouveau-nés et des enfants (SMNE) chez les populations vulnérables en Afrique.

Résultats atteints 

Parmi les résultats obtenus jusqu’à la fin du projet (juillet 2015) : 1) 91 bénévoles en santé communautaire ont été formés en santé des mères, des nouveau-nés et des enfants (SMNE) et en évaluation nutritionnelle, et des programmes de renforcement des capacités sur les besoins essentiels de SMNE et d’interventions en nutrition; 2) 222 prestataires de soins de santé de tous les sous-comtés ont été formés à l’orientation, aux liens communautaires et à l’ensemble critique des services de nutrition et de SMNE; 3) 52 membres du personnel du ministère de l’Agriculture ont été formés aux interventions en sécurité alimentaire; 4) le projet a atteint 8 795 femmes en âge de procréer, dont 1 076 femmes enceintes, 509 femmes post-partum et 6 000 femmes avec des enfants de moins de cinq ans, ainsi que 7 105 enfants de moins de cinq ans; 5) 73 % de toutes les femmes enceintes, 92 % des enfants de moins de deux ans et 72 % des enfants de moins de cinq ans ont été liés à un ensemble de services essentiels de qualité en nutrition et de SMNE; 6) 1 600 ménages avec des femmes âgées de 15 à 49 ans ont participé aux interventions de sécurité alimentaire et 55 % des ménages avaient des potagers; 7) le projet a démontré une amélioration au niveau des principales interventions nutritionnelles et en SMNE qui sont aussi connues d’améliorer les résultats nutritionnels et de santé maternelle et infantile, notamment: amélioration des soins prénatals avant 20 semaines de gestation (40 % à 71 %); pourcentage amélioré de femmes ayant eu 4 visites de consultation prénatale ou plus (62 % à 66 %); augmentation de la prestation de services avec un personnel qualifié (66 % à 82 %); amélioration des soins postnatals pour la mère et le nouveau-né (16 % à 69 %); allaitement exclusif amélioré pendant 6 mois (25 % à 73 %); amélioration de la couverture vaccinale contre la diphtérie, la coqueluche et le tetanus (DPT 3) (80 % à 94 %); amélioration de la demande de planification familiale satisfaite (34 % à 58 %) et amélioration du traitement antibiotique de la pneumonie (28 % à 51 %); 8) amélioration de l'utilisation de l’ensemble essentiel de soins SMNE et d’interventions nutritionnelles de 0 % à 57 %.

Budget et dépenses 


Budget original 0 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Pourcentages des pays par secteur
Type de financement Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Type de collaboration Bilatéral
Type d'aide Personnel du pays donneur
Date de modification :