Profil de projet — Améliorer l’accès à l’eau propre et aux services d'assainissement à Machinga et à Zomba



Aperçu 

CA-3-S065515001
493 881 $
Emmanuel International Canada (CA-CRA_ACR-3118899277)
2013-12-10 - 2017-03-15
Finalisation
Affaires mondiales Canada
KFM Partenariat&Ops dével international

Pays / région 

• Malawi (100,00%)

Secteur 

• Santé de base : Lutte contre les maladies infectieuses (12250) (41,60%)
• Approvisionnement en eau potable - dispositifs de base :
Approvisionnement en eau potable - dispositifs de base (14031) (29,20%)
Assainissement - dispositifs de base (14032) (29,20%)

Marqueur politique 

• Égalité entre les sexes (objectif significatif)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Questions touchant les enfants (objectif significatif)
• Questions touchant les jeunes (objectif significatif)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)

Description 

Le présent projet vise à améliorer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour 80 000 femmes, hommes, filles et garçons de 92 collectivités des districts de Zomba et de Machinga dans les régions rurales du Malawi. Parmi les activités du projet : i) le forage de 32 nouveaux puits (huit trous de forage et 24 puits peu profonds); ii) la remise en état et la protection de 60 points d’eau qui étaient inutilisables; iii) la construction de 3 576 installations d’assainissement améliorées pour assurer le traitement convenable des eaux usées et prévenir les maladies; iv) la prestation de formation aux femmes et aux hommes sur l’entretien et la gestion durables des installations d’approvisionnement en eau et d’assainissement, y compris la formation sur le fonctionnement et l’entretien des pompes manuelles simples. Le projet donne aussi un appui aux groupes communautaires afin d’élaborer et de mettre en œuvre des méthodes de collecte de fonds adaptées à la situation locale qui financeront l’entretien des installations d’approvisionnement en eau et d’assainissement, et de renforcer les compétences en leadership et en gestion, particulièrement parmi les femmes. Le Malawi est considéré comme un pays qui vit un stress hydrique, car seulement la moitié de la population rurale peut compter sur l’eau potable et des installations d’assainissement adéquates. Les maladies d’origine hydrique sont les principales causes de décès chez les jeunes enfants dans le pays. Jumelées aux pressions démographiques, ces conditions rendent urgentes la fourniture d’eau propre et de services d’assainissement améliorés et la sensibilisation aux bonnes habitudes d’hygiène. Les partenaires locaux de la présente initiative sont les ministères de la Santé, de l’Éducation et de l’Agriculture.

Résultats escomptés 

Parmi les résultats intermédiaires escomptés pour ce projet : (i) l’amélioration de la santé des femmes et des hommes; (ii) l’augmentation de la productivité des femmes et des hommes grâce aux économies en temps et à la réduction du taux de maladies; (iii) l’amélioration de la fréquentation scolaire des filles et des garçons grâce à la réduction du taux de maladies; (iv) l’amélioration des économies pour les services de santé et les services aux patients grâce à la réduction du taux de maladies.

Résultats atteints 

Parmi les résultats obtenus à la fin du projet (mars 2017) : 1) 24 nouveaux puits peu profonds ont été creusés; 2) huit nouveaux trous de forage ont été forés; 3) 62 points d’eau actuels, choisis par les ministères de la Santé et du Développement de l’eau, ont été remis en état ou améliorés. Ces puits ont fourni l’accès à l’eau propre et salubre à 80 000 personnes dans les districts ciblés de Zomba et de Machinga; 4) installations d’assainissement améliorées en terminant la construction de 132 latrines à fosse ventilée desservant 16 610 élèves (ce qui a aussi permis d’augmenter le taux d’inscription des filles à l’école de 16 %) et la construction de 1 300 latrines Aberloo pour 21 880 personnes; 5) formation donnée en gestion communautaire à 801 participants (dont 64 % de femmes ou 513 femmes) sur la dynamique de groupe, le savoir-faire technique, l’assainissement et le fonctionnement des installations d’assainissement et le fonds d’entretien; 6) des comités sur les points d’eau ont été mis sur pied (dont 64 % des membres sont des femmes), et ceux-ci ont encouragé les femmes à assumer des rôles de direction dans la prise de décision au sein de ces collectivités; 7) formation en gestion des ressources fournie à 882 participants (dont 65 % de femmes) sur l’impact environnemental, la collecte de fonds et l’entretien des puits construits. Ces réalisations ont permis à 80 000 membres de la collectivité (dont 40 981 femmes) des districts de Zomba et de Machinga d’avoir accès à l’eau propre et salubre et d’accroître leurs connaissances sur la plantation d’arbres, les pratiques agricoles améliorées, la protection des arbres autour des sources d’eau, l’assainissement et les habitudes saines ainsi que d’autres questions qui ont une incidence sur la sécurité de l’approvisionnement en eau.

Budget et dépenses 


Budget original 0 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Pourcentages des pays par secteur
Type de financement Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Type de collaboration Bilatéral
Type d'aide Interventions de type projet
Date de modification :