Profil de projet — Programme d'apprentissage au sujet du genre et du conflit en Afrique (LOGiCA)

Télécharger le profil de projet :

Aperçu

Aperçu

Programme d'apprentissage au sujet du genre et du conflit en Afrique (LOGiCA) - Aperçu
CA-3-A034680001
4 300 000 $
Fonds fiduciaires BIRD - Banque mondiale (XM-DAC-44001)
2011-03-29 - 2014-03-31
Fermé
Pays / région • Nord du Sahara, régional (10,00%)
• Sud du Sahara, régional (90,00%)
Secteur • Éducation de base
Éducation pour une meilleure qualité de vie pour les jeunes et les adultes (11230) (12,00%)
• Gouvernement et société civile, général
Droits de la personne (15160) (60,00%)
• Prévention et règlement des conflits, paix et sécurité
Enfants soldats (Prévention et démobilisation) (15261) (28,00%)
Marqueur politique • Égalité entre les sexes (objectif principal)
• Questions touchant les enfants (objectif significatif)
• Questions touchant les jeunes (objectif significatif)
• Durabilité de l'environnement (thème transversal) (activité non orientée)
• Biodiversité (activité non orientée)
• Questions touchant les Autochtones (activité non orientée)
• Désertification (activité non orientée)
• Adaptation au changement climatique (activité non orientée)
• Développement du commerce (activité non orientée)
• Les TIC comme outils de développement (activité non orientée)
• Développement participatif/Bonne gouvernance (activité non orientée)
• Changement climatique (activité non orientée)
• Questions urbaines (activité non orientée)
• Questions touchant les personnes handicapées (activité non orientée)
Description et résultats

Description

Le résultat ultime du programme d'apprentissage au sujet du genre et du conflit en Afrique (LOGiCA) est l'intégration des questions relatives aux besoins spécifiques des ex-combattants jeunes et enfants soldats dans la mise en oeuvre des activités liées aux opérations de démobilisation et de réintégration (D&R) dans la région des Grands Lacs africains. On vise à intégrer de manière efficace la prise en compte de la situation particulière et des besoins spécifiques des femmes, des jeunes filles et des groupes vulnérables (enfants soldats) dans le contexte de conflit et de post-conflit, et ce afin d'assurer un accès équitable aux avantages et prestation des opérations de la D&R. En plus de la composante axée sur la gestion du programme et de son fonds fiduciaire, le projet est divisé en trois volets: assistance technique et supervision des programmes régionaux de démobilisation et de réintégration; programme pour les groupes vulnérables; production de connaissance, sensibilisation et communication.

Résultats atteints

A la fin de 2013, la programmation sur l’égalité femmes-hommes a été développée au Burundi, au Rwanda et en Ouganda. Le Burundi et le Rwanda ont développé et mis en œuvre des plans d'action tandis que des lignes directrices sur l'intégration de l’égalité femmes-hommes ont été développées au Rwanda et en Ouganda. Le personnel du siège et du terrain de LOGICA a été formé et a maintenant une capacité accrue en matière d’égalité femmes-hommes. Pour ce qui est de faire connaître les bonnes pratiques sur la manière d'aborder les enjeux d’égalité femmes-hommes et de conflit, 6 programmes pilotes ont été pris en charge en Côte d'Ivoire, en République démacratique du Congo (RDC), au Libéria , en Ouganda et au niveau régional, pour traiter des questions d’égalité femmes-hommes découlant d'un conflit armé. 21 bonnes pratiques et des produits de connaissances ont été élaborés et 16 ont été diffusés en RDC, au Libéria, au Rwanda, au Soudan du Sud, au Soudan, en Somalie, en Ouganda et au niveau régional. Au Burundi, 231 femmes et 620 ex-combattants ont reçu un appui à une réintégration. Au Rwanda, ce sont 24 femmes et 240 enfants ex-combattants qui ont reçu cette aide alors que 7299 personnes à charge ont reçu de l’aide pour le transport et des kits sur les besoins de base. En Ouganda, 2036 femmes et 167 enfants ex-combattants ont été référés à des programmes de réinsertion. 350 ex-combattants au Burundi et 1541 au Rwanda ont reçu de la formation sur la violence basée sur le sexe. 3591 survivants de violence basée sur le sexe dans le Sud-Kivu (RDC) ont reçu un soutien spécialisé dont des conseils sur les traumatismes tandis que 71 professionnels de la santé ont été formés sur les traumatismes. 1000 jeunes hommes au Liberia et 350 hommes et 600 femmes en Ouganda ont été appuyés pour une réinsertion sociale et économique.

Finances

Finances


Budget original 0 $
Décaissements prévus 0 $
Transactions
Pourcentages des pays par secteur
Information reliée

Information reliée

Programme d'apprentissage au sujet du genre et du conflit en Afrique (LOGiCA) - Information reliée
Liens reliés
Site web du partenaire — Fonds fiduciaires BIRD - Banque mondiale
Divulgation proactive
Affaires mondiales Canada
WGM Afrique
Don hors réorganisation de la dette (y compris quasi-dons)
Bilatéral
Contributions à des programmes ou fonds à objectif spécifique gérés par des partenaires d'exécution
Légende

Les cercles colorés indiquent le nombre de points de repère à proximité. D’un simple clic sur le cercle vous changez d’échelle pour accéder à l’information sur les projets.

2 à 9 points de repère 10 à 99 points de repère 100 à 999 points de repère 1 000 à 9 999 points de repère
Point de repère


Note : La Banque de projets donne accès aux données publiées par Affaires mondiales Canada selon le standard de l’Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Elle n'est pas conçue pour des fins de rapports officiels, mais pour fournir des renseignements sur les projets internationaux passés et actuels.

Date de modification: